Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Un poisson nommé Wanda : les tribulations d’un Chinois en Chine…. et à EuropaCity !

Chers Camarades, chers Collègues.

Le poisson, c’est un Pterophyllum dans l’aquarium duquel Ken à dissimuler la clé du coffre abritant les diamants volés.

Un Anglais, Georges, s’associe avec deux Américains, Wanda qui est sa maîtresse et Otto que la séduisante jeune femme présente comme étant son frère. Ensemble, et avec l’aide du fidèle Ken qui n’aime que les animaux, les compères réalisent un fabuleux hold-up.

Ils ont juste le temps de cacher le magot avant de se séparer…

Cette comédie désopilante illustre assez bien ce qui se joue sous nos yeux entre le Système Auchan et le Groupe Chinois Wanda.

Wanda, ou Dalian Wanda, c’est la firme de l’homme le plus riche de Chine, Wang Jianlin. Un conglomérat qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 90 Milliards de dollars, regroupant des actifs liés au tourisme, à l’hôtellerie et au cinéma.

Wanda s’est récemment illustré après avoir racheté une part majoritaire (contre 2 à 3 milliards d’euros) dans Legendary Entertainment, célèbre société de productions cinématographique américaine, faisant suite a leur rachat des salles de cinéma AMC Entertainment pour près de 2,4 Milliards d’euros aux Etats-Unis.

Nous sommes ici au cœur de la mondialisation. Un gigantesque Monopoly planétaire où les Maîtres du monde déplacent des sommes gigantesques partout où ils peuvent maximiser leurs profits…

Mais l’angoisse monte, au sein de ces Oligarchies…

D’abord, un très profond mouvement de révolte contre cette idéologie dominante se matérialise jour après jour, contestant la sinistre anthropologie de l’économisme et de son « interest will not lie ». Cette violente contestation de la mondialisation s’incarne dans l’impressionnante montée en puissance des populismes, sans précédent depuis les années 1930, qui refusent l’extension du principe marchand à l’homme et aux relations humaines. Une révolte des Peuples contre l’économisme prétendant ré-enchanter le monde, avec pour moteur la prétendue Civilisation Prométhéenne.

Le débat public aujourd’hui balance entre mondialisation et dé-mondialisation. Entre suppression et demande de frontières. Entre diversité et identité. Entre gouvernance et souveraineté.

Ensuite, l’OMC elle-même vient d’abaisser fortement le mardi 27 Septembre 2016, sa prévision de croissance du commerce mondial en 2016.

Le Directeur Général de l’OMC, le Brésilien Roberto Azevedo, a déclaré : « Le ralentissement impressionnant de la croissance du commerce est grave et devrait servir de sonnette d’alarme ». Non seulement, le commerce mondial ne devrait progresser que de 1,7 % cette année, bien moins que la croissance de 2,8% prévue en avril, faisant de 2016 l’année où pour la première fois en 15 ans, le ratio croissance du commerce/croissance du PIB mondial chutera en dessous de 1 pour 1, mais en plus, ce ralentissement « est particulièrement inquiétant vu l’hostilité croissante à l’égard de la mondialisation ». Voir dépêche AFP du 27 Septembre 2016 à 9h 46.

Wanda déclare la guerre à Disney

Le Parti Communiste Chinois mobilise ses troupes afin de doper le « soft power » chinois. Voir dépêche AFP du 29 Mai 2016.

C’est le succès planétaire du film américain « Kung Fu Panda », vécu en Chine comme une véritable humiliation traduisant la difficulté des propres réalisations chinoises à percer à l’étranger, qui a conduit le milliardaire Wang Jianlin a déclarer une guerre culturelle et commerciale à Disney.

En Mai 2016, Wanda a inauguré son premier parc d’attractions à Nanchang sur 2 Kms carrés, un Mall commercial avec cinémas interactifs, un parc à thème de 80 hectares doté des « plus hautes montagnes russes » de chine et un vaste aquarium…. Celui du poisson ?

Le conglomérat chinois est déjà associé à Auchan dans le Mégaprojet « EuropaCity », un complexe commercial pharaonique devant voir le jour au nord de Paris.

Cette déclaration de guerre à Disney laisse songeur…

En effet, les bénéfices tirés de ses parcs par Disney sont en réalité assez bas, révèle China Securities. Ce sont essentiellement les profits liés aux droits sur les films qui alimentent la Cash-machine de Disney. Or, c’est précisément la propriété intellectuelle qui fait singulièrement défaut à Wanda !

Ceci explique le rachat en 2012 de la chaîne américaine de cinémas AMC par Wanda et en Janvier 2016, du studio hollywoodien « Legendary Entertainment» qui exploite les franchises Jurassic World, Godzilla, Batman…

La corruption, encore la corruption….

 Le Groupe Wanda est aujourd’hui cité par la justice Chinoise pour une large affaire de corruption. L’ancien chef du Parti Communiste du district de Xigang à Dalian dans le Liaoning à été condamné à 13 ans de prison pour corruption après été reconnu coupable d’avoir accepté pas moins de 17 millions de yuans (soit environ 2,28 millions d’euros) et près de 500 000,00 Euros de dessous de table alors qu’il officiait à la tête du district. Le même district qui fut pendant longtemps le siège du Groupe Wanda…. Heureusement qu’ils sont fort éloignés de Néchin ! Voir article du 29 Sept 2016.

L’alliance de Groupe Auchan avec Wanda illustre parfaitement bien les propos tenus récemment par Vianney Mulliez : « Si Auchan s’est lancé dans cette aventure, c’est que le Groupe est persuadé que le modèle des centres commerciaux classiques avec des hypermarchés est dépassé… ».

 La Civilisation du divertissement, Entertainment, et de l’abrutissement des masses sur fond de Capitalisme débridé surfant sur la mondialisation.

Un croisement entre le management hollywoodien et l’administration des camps de la mort.

Maurice G DANTEC

Le théâtre des opérations

Laboratoire de catastrophe générale

Face à la dégringolade année après année du Chiffre d’affaire, des parts de marché. Après l’effondrement du Cash-flow, passé de 900 Millions d’Euros en 2010 à 450 Millions en 2015 (une division par deux), et le refus cet été par les Patrons des Hypers U de revêtir les habits des Flash-mobs et les costumes des Costs killers (ils ont fait le choix, eux, tout comme Leclerc de s’occuper du métier, pas de se consacrer aux délices de Homo Festivus), le système Auchan se tourne maintenant vers le divertissement…

Mais sont-ils certains d’avoir fait le bon choix ?

Wanda contraint de fermer un complexe de loisirs

En Décembre 2014, un complexe de loisir est lancé par Wanda à Wuhan dans le centre de la Chine. En effet, les touristes attirés par la réputation de Wanda déchantent amèrement devant la qualité du site, obligés à faire la queue des heures durant pour des attractions durant quelques minutes seulement. Voir AFP du 02 Août 2016.

Il ferme ses portes en Août 2016, 19 mois seulement après son ouverture, déclarant : « le site sera amélioré et rénové de fond en comble avant de rouvrir… ». Sans fournir de calendrier.

Les médias locaux dressent un bilan impitoyable : selon le journal Chutian Dushi, le complexe recevait « beaucoup moins de monde » que les 800 à 1 000 visiteurs quotidiens initialement attendus.

C’est toujours la même chose avec ces gens là : des promesses, des envolées lyriques et à la fin, du vent… Espérons que ValAuchan ne sera pas embarqué dans la galère de EuropaCity…

 Mais les embarras de gestion de Wanda dans ses parcs de loisirs ne sont pas les seuls à menacer : l’endettement faramineux de la Chine sur son secteur immobilier menace de faire sauter le casino !

La plus grande bulle financière de l’histoire

 Ce n’est pas nous qui l’affirmons, mais Wang Jianlin, patron du Conglomérat Wanda qui lance ce cri d’alarme face à l’envolée des prix dans l’immobilier, secteur crucial de la deuxième économie mondiale. Voir Dépêche AFP du 29 Septembre 2016 à 15h 58.

Wang Jianlin ne cache plus ses inquiétudes envers un marché qualifié d’ « incontrôlable » face à l’appétit des épargnants pour la pierre, plus rémunératrice que la Bourse et les dépôts bancaires.

Les statistiques officielles s’affolent : à Xiamen par exemple, grande ville côtière du sud, les prix des logements ont bondi en Août 2016 de… 44,3 % sur un an !

Dopés par des baisses de taux et assouplissements, quantitative easing répétés de la PBOC (Banque Centrale Chinoise), les prêts immobiliers ont encore gonflés de 32,2 % sur un an en Août.

Le cocktail d’une fièvre immobilière et d’une embardée des crédits, n’est pas sans rappeler la crise des « Subprimes » américaine. A Shenzhen, jusqu’à 30 % des achats immobiliers sont des investissements spéculatifs, selon l’agence Chine Nouvelle !

Plus généralement, l’envol de la dette chinoise publique et privée, évaluée à environ 250 % du PIB, alimente déjà le spectre d’une crise financière dévastatrice

 La Banque des Règlements Internationaux (BRI) pointe du doigt la dette totale de la Chine qui frôle 25 000 Milliards de Dollars. L’écart entre ce ratio de 250 % et sa tendance de long terme est supérieure à 30 points de pourcentage. Au-delà de 10 points, il existe un risque réel pour la BRI.

Une telle hypothèse est envisageable à un horizon de trois ans ! Cet été, les quatre plus grandes banques commerciales chinoises faisaient état d’une forte hausse de leurs créances douteuses.

Ce sujet sensible est très mal appréhendé : 5,5 % du total des prêts seraient concernés, selon le FMI. Mais ce taux pourrait monter jusqu’à 15 % ! Des sources chinoises ont fait savoir que 300 Milliards de dollars de créances douteuses ont été nettoyées en trois années ! Pékin incite d’ailleurs les entreprises à procéder à des échanges de dettes contre des actions.

 Pékin doit arrêter de stimuler son activité par le crédit, prévient le FMI !

 

La véritable habileté consiste à n’avoir jamais besoin de tromper

et à réussir toujours par des moyens honnêtes.

Vous êtes toujours en danger quand vous ne pouvez mettre dans vos intérêts

que des dupes ou des fripons. 

                                                                                  FENELON

Lettre à Louis XIV.

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet