Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Travail de nuit au Pontet et M7(mise a jour)

Chers Camarades et Chers Collègues,

Rappel des faits:

Les deux hypermarchés que sont Auchan le Pontet et Auchan M7 ont été condamné le 9 novembre 2015 sur le travail de nuit, l’ordonnance du jugement a été signifié dès le lendemain 10 novembre 2015 ouvrant le délai de 8 jours pour se mettre en conformité sous peine d’astreinte de 100 000 euros par infraction constatée.

Ce qui veut dire qu’à partir du 18 novembre 2015 plus aucun employés n’auraient dû travailler.

Auchan a saisi le premier président de la cour de Nîmes afin d’obtenir un délai supplémentaire mais cela ne suspendait pas la décision.

Le 25 novembre 2015 Auchan se voyait confirmer la décision du 9 novembre 2015 par le premier président.

Cela ne les bouleversant pas dans leur programme en continuant à faire travailler les employés avant 6H faisant de ce fait grimper l’astreinte à des sommes faramineuses. Pourquoi ? Que cherchent-ils ?

Non seulement une chasse au syndicat FO et à ses élus sur le Pontet et M7 est organisée lors de réunions de secteur mais le risque financier pris par nos dirigeants et proprement inacceptable et déraisonnable.

Si aujourd’hui des discussions sont engagées avec le national et notre DSC qui se fait le porte-parole des intervenants dans ce dossier, rien n’avance pour autant.

Mais que cherche Auchan ?

La pression mise sur le syndicat FO Auchan le Pontet et ses délégués ainsi que sur les délégués de M7 ne nous feront pas céder. Discuter oui, céder NON !

Aujourd’hui sur un tract FO M7 dans un panneau syndical il a été porté mention d’un Q après FO, on vous laisse faire la liaison. Mais au final qui est responsable de cela ? L’incompétent qui l’a inscrit ou la direction qui déjà ne fournit pas de panneaux fermés à clefs ? La direction qui a créée ce climat de haine envers nous.

Nous sommes comme le roseau, plier mais ne pas rompre ! Et bien au contraire tout cela nous renforce entre nous et nous unis.

Alors nous sommes le 4 décembre 2015 et nous ne voyons rien avancer, au Pontet le CE et le CHSCT vont être consultés le 9 décembre 2015 pour des modifications d’horaires suite à la décision du 9 novembre 2015. Nous sommes d’ailleurs en attente des documents.

Il ne reste que très peu de jours pour finaliser une éventuelle discussion, et nous n’attendrons pas, car Auchan gagne encore du temps .

Les instances représentatives où siègent FO vont analyser ce qui leur sera présenté, ils sont en capacité de décider de ce qu’il feront lorsqu’ils seront consultés.

Mais attention de ne pas pousser le bouchon trop loin, déjà en ne respectant pas la décision, la direction coûtent énormément d’argent à l’entreprise, aux actionnaires et aux salariés mais si demain elle venait à modifier les horaires d’ouvertures du magasin alors que ce n’est pas l’enjeu du jugement, le coût serait alors démesuré et irresponsable envers l’entreprise, les actionnaires et les salariés mais cela c’est la responsabilité de la direction qui fait le commerce !! Prés a sacrifier l’ouverture mais pas une demi heure en fermeture!!

Mais en attendant nous continuons nos actions et nos combats car rien ni personne ne nous empêchera de faire nos missions d’élus et de représentants syndicaux.

En parallèle de cette affaire, Auchan a souhaité y associer le licenciement de deux de nos camarades, qui ont eu leurs convocations à un entretien en vu d’un licenciement le 26 et 30 novembre 2015.

Le comité d’établissement a été réuni le 2 décembre à 10H pour voter pour ou contre leurs licenciements.

Le résultat de ce vote à bulletin secret a été pour l’un de 4 voix défavorables à son licenciement contre deux favorables.

Pour l’autre trois voix défavorables à son licenciement pour trois voix favorables.

Pour rappel FO compte trois élus au sein de l’instance et SEGA trois élus également dont 2 sont des cadres.

Mais un incident est intervenu pendant cette séance, pas un incident mais la réalité, le secrétaire du CE après avoir mis son bulletin dans l’enveloppe, après l’avoir fermée et remise au président ainsi que les autres élus, s’est rendu compte qu’il s’était trompé et a voulu reprendre son vote. Les enveloppes ayant été mélangées il aurait alors fallu que tous revotent ce que bien sûr les élus, du moins FO ont refusés car le vote était rendu.

Au final donc 4 voix défavorables au licenciement d’un de nos collégues !

Mais alors qu’est-ce que cela veut dire ? Déjà que des élus votent favorablement aux licenciement par 2 voix puis par trois voix d’employés, au lieu de laisser l’employeur prendre ses responsabilités. Quelle haine ils doivent avoir envers nos camarades pour agir ainsi. Une haine tellement profonde que certains en perdent leur moyen au moment de voter !! Ironie quand tu nous tiens, un de ceux qui haïsse et accuse le plus Stéphane vote pour qu’il ne soit pas licencié !

Maintenant nous attendons la suite, car bien sûr il va y avoir une suite et des conséquences.

Car le syndicat FO soutient ses camarades et lui ne se substitue pas à la justice qui aurait dû officier dans cette histoire !!

On ne sacrifie pas une famille entière pour de la haine, FO fera donc ce qu’il a à faire et ne reculera devant rien ni personne.

A bon entendeur…

Et à titre d’inFO FO Auchan le Pontet décide et ne subit pas les décisions !

FORCE OUVRIÈRE LIBRE, INDEPENDANT ET DETERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

 

23 Comments

Add a Comment
  1. oula!!! Prise de force du CE??? n’est ce pas les salariés qui votent? la majorité a donc du voter pour d’autre syndicat, ne respectez vous pas le verdict des urnes? c’est ca la démocratie non??
    A la lecture des différentes interventions, je note juste que vous parlez beaucoup de divisions mais dans les nombreux commentaires vous opposez les gens!! les patrons, la direction les moutons….etc
    n’est ce pas paradoxal de reprocher aux autres ce que vous faites aussi?? Mais peut etre est ce eux qui ont commencer? le genre d’arguments de cour d’école!
    Pour ce qui est des personnes licenciées, si elles étaient des déléguées ou responsables syndicales, c’étaient donc des salariés protégés nécessitant l’autorisation de l’inspecteur du travail . alors lui aussi est un mouton? Sinon nul doute que les prud hommes vous donneront raison?
    je sais qu’il est mal venu d’avoir un avis contradictoire aux votres mais j’assume

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Bonsoir cmoi,

      ET oui ce sont bien les salariés qui votent et ils ont voter massivement pour FO avec 300 voix contre 93 pour SEGA.Donc le vote démocratique des salariés a été bafouer par la direction qui a pris par a la désignation du secrétaire et trésorier du CE alors que cela n’avait jamais été le cas jusqu’a présents.Don-c oui prise de force du CE et le vote des salariés majoritairement bafouer.
      Non nous avons dépasser de loin les guéguerres d’école , nous établissons un constat et nous n’opposons personnes les uns aux autres nous laissons cela au bon vouloir de la direction qui s’en charge allègrement tout seul.
      Nous n’avons jamais traiter l’inspection du travail de mouton et jamais nous ne le ferons,celle-ci ne c’est pas encore exprimer sur les procédures de licenciement.Décidement je ne sais pas ou tu vas chercher tes renseignements mais ils ne sont pas bon.
      Quand aux avis chacun du moins nous ,nous le pensons a le droit d’avoir son propre avis, pour preuve nous ne supprimons pas les commentaires n’allant dans notre sens,c’est aussi cela la démocratie et la liberté d’expressions.Beaucoup ne la respecte pas ,nous si.
      Mais nous répondons avec nos arguments toujours vérifiables contrairement a certains.
      Bonne fin de soirée et bonne fête.

    2. Mon cher cmoi, au vu de ton commentaire tu dois faire parti de ceux qui condamnent sans jugement car lorsque l’on ne sait pas de quoi on parle on se renseigne et on commente ensuite. Mais il est vrai que nous n’avons tous la capacité de réflexion avant de l’ouvrir c’est pour cela que parfois certains passent pour des C.. Bonne soirée

      1. cher camarade petusa,
        Vous confirmez mes propos sur le catalogage systématique et la division dans vos propos.
        Pour ce qui est de se renseigner je vous laisse lire ci dessous les modalités de désignation d un secretaire du CE.
        Je ne juge pas vos capacités de reflexion et ne m autorise pas a vous dénigrer, libre a vous d etre dans l insulte, c est ce qui reste quand on est a cours d’arguments…

        Le secrétaire du CE est élu par les titulaires du comité d’entreprise et par son président (Cass. soc., 10 juill. 1991, no 88-20.411 ; Cass. soc., 5 janv. 2005, no 02-19.080). En effet, le président du CE, le plus souvent votre employeur ou son DRH, a le droit de voter lors de l’élection du secrétaire. Les juges sont fermes sur ce point et viennent à nouveau de le rappeler en allant même encore plus loin (Cass. soc., 25 sept. 2013, no 12- 14.489).

        Ainsi la Cour de cassation a rappelé que « le président du comité d’entreprise est en droit de participer au vote portant sur la désignation du secrétaire et du trésorier du comité » et a ensuite ajouté la précision selon laquelle « une clause du règlement intérieur du comité ne peut le priver de ce droit ». Autrement dit, si le règlement intérieur du CE prévoit le contraire cela n’aura aucun effet : l’employeur reste en droit de voter, la clause est nulle.
        Le secrétaire du CE est élu par les titulaires du comité d’entreprise et par son président (Cass. soc., 10 juill. 1991, no 88-20.411 ; Cass. soc., 5 janv. 2005, no 02-19.080). En effet, le président du CE, le plus souvent votre employeur ou son DRH, a le droit de voter lors de l’élection du secrétaire. Les juges sont fermes sur ce point et viennent à nouveau de le rappeler en allant même encore plus loin (Cass. soc., 25 sept. 2013, no 12- 14.489).

        Ainsi la Cour de cassation a rappelé que « le président du comité d’entreprise est en droit de participer au vote portant sur la désignation du secrétaire et du trésorier du comité » et a ensuite ajouté la précision selon laquelle « une clause du règlement intérieur du comité ne peut le priver de ce droit ». Autrement dit, si le règlement intérieur du CE prévoit le contraire cela n’aura aucun effet : l’employeur reste en droit de voter, la clause est nulle.

        Alors puisqu’il s’agit d’un vote, qu’avez vous a redire sur la prise de force???

        1. Pour commencer je ne suis pas ta camarade les camarades se tutoient et jouent dans la même cours,ensuite, je sais tout cela, merci, par prise de force je veux dire que même si le directeur à le droit de vote il n’a pas respecter, lui, le vote des employés dans la mesure où FO était majoritaire. Donc pour moi c’est bien une prise de force, à chacun sa façon de voir les choses. Moi je vois les choses dans l’esprit d’un salarié, il est certain qu’un cadre n’a pas la même vision des choses. Pour info je ne suis pas à cours d’arguments je dis juste ce que je pense, mais à priori tu dois être dans ce cas puisque tu t’ais senti offensé.

          1. Syndicat Force Ouvrière

            TU as bien répondu Petusa

            Car il est vrai quand on le lit, il ne met que les cour de cassation qui arrange, mais celle qui dérange comme SEPHORA ET CARREFOUR CITY interdisant le travail de nuit et donc légiférant l’action du syndicat là elle sont absente.

            Il est vrai aussi que nous ne sommes que de simple salariés qui hélas pour certains ont une cerveau est s’en servent.
            Bonne soirée à toi

        2. Syndicat Force Ouvrière

          Je vais répondre a la place de Petusa,

          Nous n’ignorons pas les cours de cassation, bien sur que le directeur a le droit de vote mais il ne la jamais fait au Pontet.
          De plus oui il s’agit d’une prise du CE que le président a donner a des élus représentant seulement 20% des employés aux élections.
          Et qui surtout n’irait pas a l’encontre de ces décisions.

          Alors on peut sortir un paquet de cour de cassation, au fait je ne lit pas celle de SEPHORA ou CARREFOUR CITY interdisant le travail de nuit?? Je t’invite CMOI a la mettre dans ton prochain commentaire afin que l’ensemble des personnes le lisant découvre que le travail de nuit a Auchan est illégal de 22H a 6H (voire même de 22H a 7H) avec le nouvel accord d’entreprise.
          Alors Auchan connaissait tout comme nous l’issue de cette affaire si jamais elle devait aller au bout. Ils ont pris leur décisions en connaissance de cause tout comme nous.
          Maintenant, on nous met la pression pour que l’on fasse marche arrière et bien nous ne le ferons pas.
          Quand au fait de répondre a GRIVET et a son catalogage, nous lui répondant en connaissance de cause.
          Quand a savoir qui a lancé » une procédure il suffit de relire nos article poster a cette époque et lire que c’est FO qui a lancé la procédure donc nous n’allons pas le redire a chaque fois,il suffit de lire auparavant.
          Quand a savoir comment on fait du pain entre 6H et 8H30, c’était peut être a l’avocat d’Auchan de le plaider.Le surgelés n’est pas bien loin puisque déjà en pâtisserie beaucoup de produit le son.
          Quand a négocier gagnant gagnant, on en a déjà fait les frais avec l’ancien accord jamais respecté.
          Nous assumons toujours ce que nous faisons .C’est d’ailleurs pour cela que ce site existe puisque nous ne cachons rien.
          Nos responsabilités nous savons les prendre .

          A bon entendeur.

          1. merci de vos réponses au cas ou!!!
            Je parlais du CE dans mon commentaires donc pas de rapport avec Shéphora et autres.
            Parce que on peut aussi publiez d’autres jugements ou des syndicats ont sérieusement dérapés SNCM?? a oui c’est pas le votre !!! Mais aucuns rapport bien sur avec le sujet qui concernait les modalités de désignation.
            Donc je ne comprend pas votre commentaire.
            Ps; on pourrait aussi publiez ce qu’en pense une partie des gens concerné chez Shéphora? non?

          2. Syndicat Force Ouvrière

            Surtout ne vous gênez pas mai pour notre part, nous faisons ce que nous avons a faire.
            Maintenant si les gens ne veulent plus de syndicat qu’il le dise et q’il en profite pour ne plus bénéficier de tous ce qui est négocier ou obtenue par les syndicats .
            Quand au modalité de désignation a partir du moment ou l’employeur y participe alors qu’il ne la jamais fait il marque alors son choix du partenaire avec qui il souhaite travailler( son syndicat maison).

  2. Entreprise : ne pas proposer de médiation coûte 10 000 €

    07 déc, 2015 par Antonio Fernandes

    Ne pas vouloir proposer aux salariés une solution pour résoudre leurs conflits coute désormais 10 000 € à l’entreprise.

    La société Transports Roulleau, est amenée à mettre en place un licenciement économique courant 2009. C’est alors qu’éclate un conflit entre un salarié non concerné par le plan de licenciement et trois autres salariés concernés.

    La Cour de cassation dans son arrêt du 19 novembre 2015, viens de condamner l’employeur à verser au salarié non concerné par le licenciement une indemnité de 10.000 € au titre des dommages et intérêts pour le préjudice moral causé au salarié.

    La cour valide l’octroi de dommage et intérêts, au titre de la violation par l’employeur de son obligation de préserver la santé des travailleurs, une obligation de résultat. Le salarié ayant été hospitalisé, visiblement la cour à estimé que l’employeur n’a pas respecté ces obligations.

    Que pouvons-nous retenir de cette décision ?

    Il me semble important désormais que les entreprises puissent comprendre que l’anticipation de la dégradation relationnelle est la solution pour éviter ce type de condamnation.

    Pour cela, les médiateurs professionnels et le réseau ViaMédiation, mettent à disposition des entreprises gratuitement, des conventions d’appel à la médiation comme processus structuré pour la résolution des conflits et d’accompagnement à la qualité relationnelle pour l’anticipation de la dégradation des relations au travail par l’ingénierie relationnelle.

    Vous pouvez pendre contact avec un médiateur professionnel dans votre région et lui demander de vous les présenter.

    Ainsi l’entreprise Transport Roulleau, aurait invité les collaborateurs à saisir le médiateur. Ce faisant elle se conformait à son obligation de résultat.
    Cass.soc 19/11/2015 n° 13-26100 D

  3. Il est dommage qu’il n’y ait pas plus de personne qui connaisse dans leur entourage des gens qui ont été licencier car ils verraient que ce qu’il ce passe sur le Pontet n’est pas une surprise. Cela commence par la prise de force de la gestion du CE, ensuite le licenciement de deux de nos élus pour essayer d’affaiblir le seul syndicat capable de tenir tête à la direction, de monter les employés les uns contre les autres et ils y arrivent très bien car apparemment beaucoup ne sont pas capable de réfléchir et de voir ce qui se trame. Malheureusement il va falloir en arriver à ce qui s’est passé sur un site de plâtre ou travaillait un ami qui devait être licencié (la direction n’y est pas arrivée car le personnel a fini par réagir mais à fini par démissionner car écœuré) car lui aussi tenait tête à la direction. Maintenant beaucoup regrettent parce-qu’ils ont perdus beaucoup en faveur de la direction, des licenciements et des plan de restructuration mais c’est trop tard donc réfléchissez avant qu’il ne soit trop tard.

    1. Je connais pas mal de salariés d’Auchan dans différents sites notamment dans le Nord et beaucoup connaissent des collégues qui ont été licenciés ,ou harcelés et qui ont fini par démissionner .
      Tous sont unanimes sur le fait que les conditions de travail à Auchan se sont très dégradées ces dernières années … Je pense donc que ces méthodes sont connus de tous …
      Mais voilà le problème:
      Ces personnes se disent que çà ne leur arrivera pas à eux d’être pris pour cible à condition de ne rien faire , de dire amen à tout afin de garder une certaine tranquilité et de conserver leur emploi .
      Ce n’est donc pas à mon avis une question d’ignorance ,mais plutôt une question de courage et de fierté …
      Moi même plutôt jugé comme un salarié « modèle » …J’ai vu comment on m’a traité une fois que j’ai ouvert ma gueule et que j’ai dénoncé certains agissements de ma hiérarchie:On m’a même dit de choisir mon camp (jusque là je pensais naivement que cadres ou employés nous étions tous dans le même bâteau) Pourtant je ne regrette rien , j’ai des convictions et une certaine fierté .
      Je préfère donc être dans la confrontation avec ma hiérarchie et plus globalement avec Auchan ,plutôt que de me comporter en gentil mouton et de laisser faire ces individus prêts à piétiner nos droits .

      1. Pour rebondir sur ton commentaire, effectivement nous ne vivons pas dans le même monde eux et nous je ne pensais pas ça possible il y a encore quelques années mais c’est la triste réalité. La grande famille qu’a créer à l’époque Mulliez c’est transformée en machine à fric au mépris des valeurs de l’époque et des droits des salariés. Effectivement il suffit d’ouvrir sa gueule pour se transformer en cible aux yeux de la direction et ne plus être un employé modèle. Je ne pense pas que ce soit une question de courage, je pense tout simplement que certaines personnes sont nées pour être des moutons et prennent pour paroles d’évangile tout ce qu’on leur dit, malheureusement ils ne se rendent pas compte que nous ne sommes que des numéros et que le jour ou ils n’auront plus besoin d’eux ils seront remercier comme tout un chacun. Ils oublient que nul n’est irremplaçable. Situation ironique quand on sait que certains sont chez SEGA et qu’à une époque ça chauffé pour leur matricule, mais ça c’était avant. Les conditions ce sont dégradées depuis plusieurs années il n’y a qu’à voir les BOI mais la direction préfère ignorer, les employés râlent, expriment leur mécontentement et que font ils quand il faut agir, rien. Certains tournent même le dos et oublient qu’à une époque ils étaient bien content d’avoir Stéphane avec eux pour sauver leur cul. Il ne faut pas oublier que si on en est là c’est parce que la direction a refusé de négocier, au départ FO ne demandait que la fermeture à 21 h … et pas tout ce qui en a découlé. Mais tout ça encore faut il le savoir avant de juger, d’ailleurs en parlant de juger beaucoup ont condamné avant le jugement, n’est on pas en France ou l’on est innocent jusqu’à preuve du contraire. Pour finir comment peut on voter pour le licenciement d’une personne quel qu’il soit, employé ou chef, cela montre vraiment une mentalité de merde, comment peut on se réjouir du malheur des autres…

        1. Bien résumé …
          Peut être que quand je parles d’un manque de courage de certains ,ce n’est pas le terme le plus appoprié ,mais il faut bien reconnaître qu’il y en a qui savent se plaindre derrière ou demander de l’aide mais qui ne sont jamais prêt à s’impliquer pour un autre, il y a effectivement des personnes qui de par nature se comportent en moutons, mais c’est aussi bien plus pratique de se comporter ainsi…
          Quant à ta dernière remarque ,la réponse est que nous vivons dans un monde ou les gens deviennent de plus en plus égoîste, et en effet le groupe créé par Mulliez avec ses valeurs est un très très lointain souvenir …

  4. Bonjour à chacun de vous et merci de me donner la possibilité de vous parler.

    En insérant une clause de Médiation dans votre contrat de travail,votre employeur pourrait vous permettre de trouver ensemble une solution aux difficultés relationnelles entravant la légitimité de vos besoins réciproques.
    De cette façon les liens seraient préservés,un dialogue apaisé s’instaurerait et vos solutions pourraient être reconnues.
    Dans ce cas c’est chacun de vous qui serait amené à prendre sa décision sans se référer à une juridiction qui impose son point de vue sur les vôtres.
    Seriez vous aujourd’hui satisfait des résultats obtenus?
    La relation serait elle du ressort du droit et la relation concernerait elle les humains?

    Il existe un espace de libération de votre parole:cela s’appelle l’inimaginable discussion.

    Michel Thérin. Expert en qualité relationnelle.Titulaire du CAP’M.Médiateur Professionnel.

  5. Je vois qu’à Auchan le pontet tout comme sur bien d’autres sites ,la direction utilise la méthode classique qui consiste à monter les uns contre les autres « diviser pour mieux régner » c’est leur spécialité .De plus si ils peuvent monter les salariés contre FO un des rares syndicats qui défend l’interêt des salariés sans dire amen à toutes les décisions du patronat ,ils font coup double …
    Respect à vous qui continuaient à lutter pour l’interêt général et ce au détriment de vos conditions de travail .
    Quant à l’attitude irresponsable de votre direction devant une décision de justice ,cela ne fait que confirmer que pour Auchan les lois c’est utile mais uniquement quand elles vont dans leur sens …

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Salut ,

      Tous a fait d’accord avec toi, tant que cela va dans leur sens ça va dés que la justice juge le droit et donc les épingles alors c’est FO le vilain petit canard.
      Quand aux employés qui les suivent comme des brebis,malheureusement ils comprendront trop tard qu’ils ont été manipuler par une direction qui leurs faire croire tout est n’importe quoi..

      1. Tout à fait … Et c’est tellement plus facile et plus pratique de faire le dos rond ,de ne jamais oser contredire sa direction et juste se plaindre de la dégradation des conditions de travail entre collégues en salle de pause ,sauf qu ‘avec ce genre d’attitude on ne peut que régresser …
        il y a longtemps qu’il n’y a plus de progrès social et pire certains acquis sont en train d’être rogné quand ils ne sont pas déjà perdus …

  6. Je suis déçu par les paroles de mes collègues de travail. Je vois que ça ne sert à rien de leurs donner des explications. Ne venez plus me poser de questions aller voir directement la direction ou écouter les bruits de couloir. A bon entendeur salut.

  7. bonjour depuis que je vous suis vous parlez que de guerre avec nos patrons.je serais curieuse de savoir ou passe les 1% patronale du ce.cela represente un bon budget par mois et le personnel nen voie pas la couleur!!!!pour proposez au personnel des voyage que 20 personne peuvent en profitez a des prix que lon retrouvent en agence.

    1. Syndicat Force Ouvrière

      A titre d’inFO nous ne gerons plus le CE donc adresse toi a SEGA!
      Sinon l’an dernier 70 euros de chéquier cadeaux a noel ,on te laisse le multiplier par le nombre de salariés.
      40 euros de mémoire je crois de chéquier cadeaux fêtes des mères et pères on te laisse le multiplier par le nombre de pere et mère.
      Des location d’appartement ou de mobil home toutes l’année (mer ou montagne et étranger )a partir de 70 euros par mois jusqu’a 550 euros en période forte.
      des voyages ou prés d 50 personnes partent a chaque fois et des personnes différentes en fonction des voyages.
      Maintenant je ne pense pas que tu retrouve ces prix groupes en agence…
      Un arbre de noel avec des jouets pour les enfants du personnel en moyenne entre 20 et 70 euros par jouets (n te laisse le multiplier par le nombre d’enfants qui y avait droit) avec un spectacle pour les enfants et les adultes ,un vrai gouter fait par un pâtissier, un apéritifs réaliser par un pâtissier .
      Des places cinema et divers billetterie .
      Voila en gros ce qui se faisaient et peut être en oublie t’on,mais pour cela encore fallait il que tu vienne au CE pour en profiter,alors au lieu de cracher dessus alors que jamais tu ne t’y est intéresse ,nous trouvons un peu facile ta réflexion.Mais juste en passant quand tu as eu besoin de FO pour t’aider,n’a t-il pas été toujours là.
      Nos délégués se rappellent de tes visites syndicales,le bureau CE été juste a coté si tu avait voulue.

      Bonne journée
      A bientôt puisque depuis ce matin c’est le textile qui oeuvre en commentaires….

  8. Tout ca c est bien beau mais il va y avoir combien de licenciement par votre action on parle de 40 à 100 es ce que c est vraiment cela que veut FO

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Tu as l’air bien plus au courant que les instances du personnel car rien n’a été annoncé concernant des licenciement donc si tu as des infos que le syndicat n’a as merci de les partager.
      Quand a ce qui te raconte cela pose toi la questions de leurs intérêts ?
      Je ne vois pas comment ils peuvent licencier alors qu’ils ont besoin de bras.
      Au final c’est a l’employeur de décider de ce qu’il fera et peut être va t-il baisser le personnel pour économiser encore une fois les frais de personnel car plus de prime de progrès baisse de la participation et çà c’est la faute d’une mauvaise gestion du commerce et pas de FO.
      Quand a ce que veut FO la direction au national est au courant, la direction du magasin ne nous intéresse même plus!!
      Par contre pas un petit mot de ta part sur le licenciement de nos camarades???
      Bonjour Dominique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet