Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Réunion du Comité Central d’Entreprise – 04 avril 2013

Réunion du Comité Central d’Entreprise – 04 avril 2013

Ce jeudi 4 avril 2013, le Comité Central d’Entreprise se réunit pour débattre d’un ordre du jour chargé. On retrouve notamment l’examen du rapport de l’expert comptable du CCE sur les comptes de 2012, le rapport de participation 2012, la consultation sur l’ouverture de négociations (formation, égalité professionnelle, contrat de génération), un point à date du plan de transformation ou encore la consultation sur le projet nomenclature.

 

La délégation de la Direction est particulièrement fournie pour la présentation des dossiers tout au long de la journée. Étaient présents : Christophe Carreyre, Jean-André Laffitte, Sofi Turgard, Aude Rabusseau, Christophe Basille, Isabelle Bouvier, Adeline Forgeois, Fanny Donadini, Ghislain de Mauroy, Jacques Delonghe, Alain Nowinski, André Her, René Georgeault, Joël Guilbert, Philippe Goetzmann et David Haverlant, soit 16 participants / intervenants.

 

En début de séance, Stéphane Castaldi, Représentant Syndical FO prend la parole pour préciser que les élus titulaires FO vont émettre leur avis concernant la stratégie commerciale en vente d’équipements et le changement du statut vendeur. Cette démarche intervient dans la continuité du dernier CCE durant lequel les élus n’avaient pas pu émettre d’avis motivé, faute de temps nécessaire pour étudier les réponses de la Direction faites aux interrogations de l’expert missionné par le CCE.

 

Avis de M.DUMOULIN Franck, ÉLU Titulaire du CCE FO

AVIS DE FRANCK DUMOULIN TITULAIRE AU COMITÉ CENTRAL D’ENTREPRISE

CONCERNANT LE PROJET DE STRATÉGIE COMMERCIALE EN VENTE D’ÉQUIPEMENTS AINSI QUE LE CHANGEMENT DU STATUT DU MÉTIER DE VENDEUR PRODUITS ET SERVICES EN VENTE D’ÉQUIPEMENT

 

Concernant le projet de stratégie commerciale en vente d’équipements.

Tout en étant possible d’entendre le bien fondé de ce projet, vous répondiez à une question de notre expert lors du CCE du 19 mars 2013, qui vous demandait si vous aviez analysés les irritants possibles, vous déclariez qu’il ne s’agissait pas d’une réaction hâtive et que vous y aviez  travaillé depuis plus de 2 ans, hors sur les magasins que ce soit sur la partie organisationnelle et matérielle beaucoup trop de choses reste à cadrer et à mettre en place pour un projet aussi important que vous désirez mettre en place trop rapidement, pour ces raisons, je donnerai un avis défavorable au projet.

 En ce qui concerne le changement du statut du métier de vendeur produits et services en vente d’équipements, et en reprenant les éléments du passé qui ont permis la modification  du statut vendeur guelté au statut vendeur RMV, vous aviez pris des engagements sur la qualité de service que nous apporterions à nos clients (remettre des heures à la vente, permettre une organisation de retrait dans les magasins, etc…), qui ont était suivi par un certain nombres d’entre eux, mais qui a aussi engagé des dérives sur d’autres. Les éléments que vous apportez ne m’assure pas à l’heure actuelle de ne pas reproduire les mêmes faits. Aujourd’hui, je ne suis pas certains que le fait de retirer complètement la partie variable des vendeurs soit aussi pertinente que vous le pensez, et il aurait été plus judicieux d’y apporter certaines modifications. Avec les éléments que vous apportez, je donnerai un avis défavorable en tant qu’élu au comité central d’entreprise.

 

Avis de M.SAEYVOET Pascal, ÉLU Titulaire du CCE FO

Position sur la stratégie commerciale en vente d’équipements

Pascal SAEYVOET élu titulaire CCE

 

En tant que Titulaire du CCE, au vu du contexte économique difficile du secteur vente d’équipements, de la stratégie commerciale présentée et expertisée par le cabinet de Monsieur DRUELLE, donne un avis favorable.

Néanmoins, cette stratégie devra s’inscrire et être conduite sur l’axe de la réussite, et ce en mettant toute l’énergie et les moyens de l’Entreprise au service de ce secteur et des vendeurs : formation, développement du cross canal, remettre réellement des heures à la vente et non au remplissage des rayons par les vendeurs.

Pour autant je déplore le constat actuel de ce secteur, qui est la résultante de la politique menée par l’Entreprise Auchan depuis 10 ans, déplore que l’Entreprise ait courue plusieurs lièvres à la fois (Auchan.fr ; Auchan Direct ; GROSBILL ; et la vente d’équipement Auchan) avec une politique de concurrents entres elles, sans aucune politique et stratégie de complémentarité.

Je déplore les conséquences sociales qui en découlent, car demain seuls les vendeurs paieront la facture, par un changement de statut, qui les conduira avec leur famille à plus de précarité par une perte de leur pouvoir d’achat. Par conséquent je donne un avis défavorable sur cette partie de la stratégie commerciale qui est en fait une excuse pour l’Entreprise Auchan de faire des économies de frais de personnels mais qui n’est pas la solution pour remettre à l’équilibre les résultats de ce secteur.

 

Avis de M.ROY Christian, ÉLU Titulaire du CCE FO

DECLARATION DE CHRISTIAN ROY (FO) ELU TITULAIRE DU CCE AUCHAN

 

Compte tenu des éléments apportés en réponse – suite au rapport sur le projet de stratégie commerciale en vente d’équipement ainsi que sur le changement de statut du métier de « Vendeur produits et services » qui s’y rattache – à ce jour et même si ce n’est pas prévu à l’ordre du jour de cette réunion mais comme annoncé lors de la précédente tenue du CCE, je vous indique donner mon avis sur le sujet.

 

Si les réponses apportées clarifient les choses, il y a néanmoins des points qui aujourd’hui restent quelque peu dans le flou.

Exemple : pas de positionnement fort entendu sur le SAV.

Autre point : des contradictions sur les garanties + qui pour les experts ne sont pas remises en cause, alors que pour Auchan elles s’apprêtent à changer.

 

Le plus important à mes yeux reste tout de même le statut de vendeur pour lequel des négociations sont en cours.

Même si elles avancent et n’apportent pas une totale satisfaction pour l’instant au périmètre concerné, je ne doute pas qu’elles aboutissent.

 

Au regard des chiffres évoqués et devant un constat qui impose une réaction vive pour pérenniser l’avenir de ce secteur, la réaction de l’entreprise me paraît saine et de ce fait, en ma qualité d’élu titulaire du CCE, je donnerai un avis FAVORABLE sur le sujet dans sa globalité.

 

Avis de M.PEROIS Francis, ÉLU Titulaire du CCE FO

AVIS FRANCIS  PEROIS  CCE du 04 AVRIL 2013 sur les vendeurs

 

 La stratégie commerciale que vous souhaitez mettre en place,  avec l’accès aux ventes sur Auchan.fr, qui a été réclamés par nos vendeurs depuis quelques années, je ne peux que donner un avis favorable.

 

En ce qui concerne le changement de statut des vendeurs,  je pense que la motivation financière sur certain salariés qui exercent cette fonction aura des conséquences sur l’adhésion au projet.

 

Malgré cela et au regard des propositions qui accompagnent ce changement, je donne un avis favorable.

 

  • L’expert comptable du CCE, Mr Druelle, présente ensuite les questions soulevées par son étude; la Direction Auchan répond.

Ce qu’il faut retenir :

 

La Direction, via Ghislain de Mauroy, exprime sa préoccupation concernant la société Safipar (5 magasins les Halles de Chelles, Meaux, Les Mureaux, Blanc Mesnil, Coignières). Cependant, aucune réponse nette n’est apportée sur les éventuelles conséquences sociales ni sur des passerelles possibles vers Auchan France pour les salariés. La seule réponse est « les conséquences sociales dérouleront des décisions qui seront prises. » Avec cela, les salariés doivent être rassurés…

 

Sur Auchan Télécom, le concept est toujours en perte, et de plus en plus… à priori, rendez-vous fin avril pour une prise de décision. Là encore, Ghislain de Mauroy ne cache pas qu’une solution rapide doit être trouvée pour relancer cette branche, le point d’équilibre de cette activité étant à 300 000 clients actifs. Au 24 mars, 148 000 clients actifs identifiés, en baisse constante (188 000 en 2011). On est retombé aujourd’hui au nombre de clients actifs recensés en 2008 (143 000).

 

  • Consultation sur l’ouverture de négociations relatives :

– au renouvellement de l’accord formation

avis favorable donné par les Organisations syndicales et par les élus titulaires FO (Franck Dumoulin, Francis Perois, Christian Roy, Pascal Saeyvoet).

– au renouvellement de l’accord égalité professionnelle

avis favorable donné par les Organisations syndicales et par les élus titulaires FO (Franck Dumoulin, Francis Perois, Christian Roy, Pascal Saeyvoet).

– à un projet de contrat de génération

avis favorable donné par les Organisations syndicales et par les élus titulaires FO (Franck Dumoulin, Francis Perois, Christian Roy, Pascal Saeyvoet).

 

  • Consultation sur le projet « nomenclature »:

Aucune organisation syndicale et encore moins les élus titulaires FO (Franck Dumoulin, Francis Perois, Christian Roy, Pascal Saeyvoet) n’a émis d’avis notamment justifié par l’absence de présentation du volet social associé à ce projet SAUF… la SEGA/CFE/CGC, avis favorable !!!!!

 

Prochain Comité Central d’Entreprise le vendredi 12 avril 2013.

 

 

A tous nos détracteurs: le syndicat Force Ouvrière est en droit d’établir un compte rendu de la réunion, puisque ce sont nos propres mots que nous écrivons et non des propos confidentiels. A bon entendeur, salut !

 

Article L2142-5 

 

Le contenu des affiches, publications et tracts est librement déterminé par l’organisation syndicale, sous réserve de l’application des dispositions relatives à la presse.

Les syndicats disposent pour l’accomplissement de leurs missions d’une liberté d’expression étendue, qui résulte de l’article L. 2142-5 du Code du travail, issu de la loi du 28 octobre 1982. Le principe de liberté y est affirmé, sous la seule réserve des infractions de presse que sont l’injure et la diffamation au sens de la loi du 29 juillet 1881.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet