Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Quand Monsieur le Secrétaire du CE Auchan le Pontet se rêve en réformateur…

Chers Camarades, chers Collègues,

A la lecture du communiqué stupéfiant affiché par le Secrétaire du CE Auchan le Pontet sur le panneau du CE, et non pas celui de son syndicat, on se frotte les yeux, on n’en croit pas nos phares avant de se remémorer la célèbre réplique de Michel Audiard : « les cons, ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît. »

Car de deux choses l’une : ou bien son auteur est sincère et son communiqué est consternant, ou bien il est cynique et sa prose est odieuse.

Le Secrétaire du CE aurait été touché par les « dysfonctionnements » de la justice. Admettons. Le romancier aurait été choqué  par « l’ancienne gestion du CE ». Soit.

On était pourtant en droit d’attendre d’un militant de la cause Auchan qu’il aille bien au-delà d’un sentimentalisme béat, d’une indignation à 2 balles qui le démonétise et le ridiculise à jamais.

Car en France, le Droit pénal n’a pas vocation à être instrumentalisé par le petit télégraphiste de la Direction, mais garantit au contraire un traitement équitable pour tout un chacun.

Moins d’indignation et un peu plus de transparence, Monsieur le Secrétaire du CE

Certes, ce Monsieur aura d’abord voulu pousser un cri d’indignation face aux « lenteurs » constatées dans la procédure. Cependant, il nous est difficile de croire que notre écrivain a rédigé son « J’accuse » en faisant fi du contexte très particulier qui règne sur Auchan le Pontet.

Pourquoi ce Monsieur ne nous entretient-il pas des « embarras » qu’il connaît lui et la Trésorière ?

Comment justifier la différence de traitement qui a été appliquée par la Direction du magasin vis-à-vis de nos camarades qui, eux, ont été licenciés sans attendre les résultats des plaintes déposées contre eux ?

Puisque le Secrétaire du CE évite soigneusement de faire état de ses ennuis avec la procédure, nous allons lui rafraîchir la mémoire.

Première plainte et additif par le Procureur de la République

Une première plainte a été déposée contre Monsieur le Secrétaire du CE ainsi que la Trésorière :

  • Entrave au fonctionnement du CE, art L.2328-1 du Code du travail,

  • Abus de confiance, art 314-1 du Code pénal

  • Faux et Usage de Faux, art 441-1 du Code pénal

  • Usurpation d’identité numérique et personnelle, art 226-4-1 du Code pénal

L’audition de Jean-Michel PRUD’HOMME pendant plus de 6 heures a conduit le Procureur de la République à faire un « Additif » à la procédure :

  • Vol aggravé, art 311-4 du Code pénal.

C’est dire si Monsieur le Secrétaire du CE devrait s’entourer des plus grandes précautions avant de se croire autoriser à ouvrir sa boîte à camembert, sans aucun discernement…

Si les clowneries de notre plumitif n’engagent que lui, il convient de s’interroger sur l’implication et les responsabilités de la Direction.

Car, enfin, a qui fera-t-on croire que cette désolation se passe « à l’insu du plein gré » de leurs excellences ?

La trahison des chefs

Auchan France a noyé l’art du bon gouvernement dans les eaux saumâtres du management. Désormais, on laisse faire ses collaborateurs, on les abreuve de mots, on feint de les écouter, on les réunit et on les évalue sans cesse. Voilà quelques-unes des manifestations les plus courantes et les plus spectaculaires de cet anti-machiavélisme de base, naïf et méchant qu’ils appellent « management ».

Ils n’ont qu’une obsession : « Combien ça coûte ? Combien ça rapporte ? ». Pour ce faire, ils ont missionné leurs supplétifs pour tenter de neutraliser les Institutions représentatives. C’est leur côté « Ferme des animaux ». Ils se rappellent chaque jour que le terme management vient du manège dans lequel on dresse les chevaux et où on apprend à les monter. Présentant quelque parenté avec le dressage, cette nouvelle servitude prétend conditionner tous les salariés à servir leurs ambitions.

Monsieur le Secrétaire du CE ainsi que la Trésorière vont très bientôt pouvoir vérifier cette réalité.

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DETERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet et Vaucluse les lanceurs d’alertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2012 - 2018 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet