Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Préavis de grève sur le magasin Auchan le Pontet !

images (2)Bonjour à tous,

Nous vous informons que le syndicat Force Ouvrière vient de déposer un préavis de grève pour la journée du samedi 30 mars 2013, le syndicat répond là au mécontentement des salariés.

 

  • Prime de progrès en chute libre !

  • Salaires (mode précarité).

  • Conditions de travail (projet efficacité, projet mosaic, plan de transformation, projet qualité opérationnel caisse, statut vendeur)…

  • NAO (Négociations Annuelle Obligatoire).

  • ANI (Accord National Interprofessionnelle) = + de flexibilité et moins de droit pour les salariés.

     

C’est le moment de se mobiliser, le moment de défendre et de revendiquer des droits nouveaux.

Répondez à l’appel de Force Ouvrière.

 

Le syndicat a écrit un courrier à la direction pour lui faire plusieurs revendications, maintenant nous attendons une réponse.

Voici le courrier envoyé à la direction:

 

à M. Le Directeur

Le syndicat Force Ouvrière a déposé sur votre établissement un préavis de grève pour le samedi 30 mars 2013.
Lors de cette journée, les salariés pourront soit se mettre en grève, soit s’organiser pour un débrayage.

Nous vous demandons de faire en sorte qu’aucune forme de pression ne soit mise sur le personnel, et nous vous rappelons que le salarié n’a aucune obligation de prévenance, notre organisation sera très attentive aux pressions exercés sur les salariés.
Les motifs de cette journée de grève ont été portés sur le préavis affiché dans le tableau syndical et qui vous a était remis.

• Prime de progrès en chute libre !

• Salaires (mode précarité).

• Conditions de travail (projet efficacité, projet mosaic, plan de transformation, projet qualité opérationnel caisse, statut vendeur)…

• NAO (Négociations Annuelle Obligatoire).

• ANI (Accord National Interprofessionnelle) = + de flexibilité et moins de droit pour les salariés.

Le syndicat Force Ouvrière revendique pour les salariés le versement d’une prime exceptionnelle de 300 euros net par salarié non indexé sur leur contrat horaire mais bien égale pour tous versé avant le 30 mars 2013.
Le syndicat Force Ouvrière revendique pour les salariés l’octroi d’une journée de repos supplémentaire dans l’année payé par l’établissement compensant la journée du Pontet qui nous a était supprimé.
Le syndicat Force ouvrière revendique pour les salariés la prise en charge totale de la journée de solidarité par l’établissement et donc les salariés n’auront plus à la faire.
Le syndicat Force Ouvrière revendique pour les salariés, l’amélioration de leur condition de travail et notamment que les remplacements des absences pour maladies, accident du travail, CP soient toutes remplacés.
Le syndicat Force Ouvrière revendique l’embauche de salariés supplémentaires sur l’établissement afin de permettre le retour à de meilleures conditions de travail et à moins de pénibilité pour les salariés.

Le syndicat Force Ouvrière reste bien sûr à votre entière disposition pour toutes négociations éventuelles.
Veuillez recevoir, Monsieur le Directeur, mes sincères salutations.

Castaldi Stephane

Délégué syndical Force Ouvrière

————————

 

Quelques rappels de droits pour le salarié :

Les conséquences de la grève :

Elles portent sur l’emploi du salarié et sur le salaire.

Le contrat qui traduit l’emploi du salarié, l’emploi est maintenu car le contrat de travail n’est seulement que suspendu (L 521-1) et maintenu avec l’ancienneté et le salarié à la même qualification professionnelle. L’article L 122-45 renforce cette protection.

La grève et le salaire : Le salaire est lui aussi suspendu par la grève. Dans le secteur privé, la retenue sur salaire est strictement proportionnelle à la durée du temps de travail. En outre la retenue sur salaire pour fait de grève ne doit pas figurer sur le bulletin de paye.

Bien que le salaire soit suspendu, le salarié gréviste conserve ses droits à la sécu sociale, maladie… Mais l’employeur ne peut pas demander aux salariés de récupérer les heures de grève (L 212-2) sauf s’il y a une majoration pour heure supplémentaire prévue dans le protocole de fin de grève, on parle alors de rattrapage.

La question des primes d’assiduité (pour nous GDI): le salaire est le seul bien propre du salarié, autrement dit c’est un droit alimentaire. Pour éviter les grèves, les employeurs ont inventé les primes d’assiduité au travail, elles sont réglementées d’une part par L 521-2 (Il ne doit pas y avoir de discrimination en matière de rémunération), d’autre part par L 122-42 qui interdit les amendes). Les primes peuvent être versées aux salariés à condition que ce soit à l’ensemble des salariés, et non aux seuls non-grévistes, sinon il y a discrimination à l’égard des grévistes.

Le droit de grève est le droit pour une personne employée de cesser le travail pour manifester un désaccord.

 

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

Article 23
1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

Hasta la Victoria Siempre 

 

2 Comments

Add a Comment
  1. MARCHE OU CREVE !! VOILA CE QUI NOUS ATTEND…………..

    1. pour ma part je suis mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet