Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Pour Auchan, le réel n’a pas eu lieu ! Première Partie.

Chers Camarades, Chers Collègues.

L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche est un chef-d’œuvre de la littérature mondiale. C’est après La Bible, l’ouvrage le plus lu et le plus commenté au monde.

Quel est le sujet du roman de Cervantès ? Chacun d’entre nous y projette ses soucis, ses intérêts, ses fantasmes, ses angoisses, ses névroses, ses manies, ses lubies pour y voir sa propre représentation du monde.

Parce qu’il ose tenir le cap de l’idéal dans un monde où le vice invite au reniement, Miguel de Cervantès met en scène cette passion furieuse pour les idées au détriment de la réalité.

Don Quichotte est le grand roman de la dénégation.

 Déclarant la guerre au banal, il veut le merveilleux, le romanesque : des géants plutôt que des moulins à vent, un château plutôt qu’une auberge crasseuse, une belle jeune femme plutôt qu’une vieille servante poilue….

Ce chef-d’œuvre du XVII ème siècle est d’une inaltérable modernité.

Il décrit à merveille ce tropisme qui empêche le Système Auchan de prendre en compte la réalité d’aujourd’hui (pas celle du monde rêvé d’Amélie Poulain), préférant les délices de l’enchantement à une analyse lucide et rationnelle de ce qui nous arrive…

P’tit Choux Pop (0,95 € pièce) ne sera sans doute pas suffisant pour répondre aux coups de butoir de la concurrence…

Le mécanisme de la dénégation, pathologie qui frappe les Princes qui nous gouvernent depuis un certain temps, est maintenant bien connu : un refoulement de la réalité de soi quand elle se trouve comparée à l’idée qu’on se fait de soi, refoulement transfiguré en retournement qui transforme la victime de la dénégation en bourreau acteur de la dénégation !

Quand ce que l’on est apparaît trop nettement aux antipodes de ce que l’on croit de soi, le mécanisme de la dénégation se met en action : notre part reptilienne étouffe notre part consciente.

Le venin du cerveau le plus ancien paralyse le jugement du cerveau le plus récent.

De ce sacrifice naît une image de soi plus présentable. Sur le déni de ce qu’il est, le dénégateur construit une statue de lui tout à son avantage.

Mais ce n’est qu’une fiction….

L’histoire récente du Système Auchan fourmille d’exemples qui confirment l’hypothèse de Cervantès. Auchan est par définition l’exemple incarné de la dénégation. Des calamiteuses  « orientations stratégiques » comme ils disent avec les résultats qu’on connaît, aux proclamations sidérantes et hallucinées de la Dir Com sur le ton de « tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien… », en passant par l’acharnement dont nous faisons l’objet au Pontet pour avoir simplement osés agir en faveur de la santé des salariés, le Système Auchan a fait le choix de la dénégation de la réalité.

Mais pourquoi y a-t-il dénégation ? Parce que la vérité tue !

Peu d’entre nous sont en capacité à soutenir la vérité. Les discours du Système Auchan qui viennent de nulle part et qui racontent une histoire sans aucune prise avec la réalité nous apprennent que provoquer la vérité, c’est aller au-devant de sa rencontre, et que la rencontrer, c’est payer de son existence (ou de sa santé mentale) ce qu’on aura découvert.

Le Système Auchan joue dorénavant sur le territoire Français en troisième division !

Don Quichotte est l’homme pour lequel le réel n’a pas eu lieu.

Le mécanisme du déni n’est pas explicité, ni même autopsié, mais il apparaît en permanence dans un nombre incroyable de situations.

L’image célèbre d’un Hidalgo combattant contre des moulins qu’il s’évertue à prendre pour des géants colle à la peau du personnage et dit nettement le mal dont il souffre : sa folie !

Il ne veut pas voir ce qui est et préfère voir ce qu’il voudrait qu’il soit.

Le monde tel qu’il est ne lui convient pas. Il lui substitue le monde tel qu’il devrait être selon lui (autrement dit : obéissant à ses caprices, à l’heure de ses fantaisies,  il opère une substitution du devoir être à l’être, lieu de résidence du mécanisme de la dénégation), et matérialise ainsi une passion universelle pour la dénégation, passion grandement partagée.

La folie de Don Quichotte explose tout au long du roman : l’ingénieux Hidalgo, nourri aux récits de chevalerie, croit que le temps du livre coïncide avec celui de la vie ; il imagine que la vérité est moins dans le monde présent que dans le livre qui dit le monde d’hier, parfaitement idéalisé.

Il ne croit pas ce qu’il voit, mais ce qu’il imagine. Il imagine ce qu’il voit, et il le croit. Ce qu’il croit devient vrai et le vrai devient une fiction.

Il intercale entre lui et le réel une série de fantasmes qui lui troublent l’esprit, la vue, le jugement, l’intelligence et la raison. Il vit selon l’idéal de sa raison pure, ce qui devient déraison, et il transforme en déraisonnable toute raison saine.

Pour le dire avec une expression familière, Don Quichotte prend ses désirs pour des réalités !

Ce en quoi, il incarne une passion qui possède le Système Auchan et qui est à la source de tant et tant de désillusions… Le ridicule en plus.

Qui ne se souvient des proclamations grotesques à mourir de rire de la Dame du Marketing qui appelait à « vibrer » pour le désir ; que dire des adorateurs de l’ex DG Auchan France qui voyait en ce dernier la réincarnation de Jupiter, seul capable de faire exploser les résultats de cette galère à la dérive, expédié depuis en Chine pour services rendus…  Et que dire de ces projets pharaoniques d’alliance avec Système U, méga-machin qui s’est fracassé sur la fronde des Patrons des Hypers U qui eux, ne souhaitaient certainement pas partager leur quotidien avec une telle bande de bras cassés.

Si on rajoute à tout ceci les «  visions » infernales du Docteur Mabuse sur l’avenir Cybernétique du Système Auchan qui se traduisent dès aujourd’hui par ce vaste plan de suppressions d’emplois sur le Secteur Caisses, on a là une magnifique illustration de la modernité de Don Quichotte.

Le cerveau de Don Quichotte est plein de fictions devenues plus vraies que le vrai. Cervantès  le montre la plupart du temps ridicule, risible, grotesque, cocasse, bouffon. Il le met en scène dans des situations où la naïveté, la niaiserie, la bêtise, et la sottise font la loi.

Il est souvent par terre, il prend des coups de bâton, il se fait régulièrement caillasser. Il perd des dents, il brise sa lance, il est la risée des curés et des chanoines, des ducs et des duchesses, des bacheliers et des aubergistes, des bergers et des servantes.

Il apparaît cependant que ce fou semble avoir perdu la déraison lorsqu’il parle d’autre chose que de chevalerie. Il s’en entretient avec le chanoine : dans un discours saturé de références littéraires, Don Quichotte affirme la réalité de la fiction romanesque.

Pour lui, tout ce qui est écrit doit être dit vrai de la façon la plus évidente.

Les aventures des chevaliers sont aussi véritables que le soleil brille et que la terre se trouve sous nos pieds. Suis une longue énumération de héros de ces romans et de leurs faits et gestes.

Ce monde de papier fait la loi dans le monde de chair et d’os de Don Quichotte. Mais dans le monde de chair et d’os, le monde de papier ne fait la loi que dans les livres !

La folie du Quichotte consiste à faire du livre la mesure de toute chose, un tropisme qui possède le Système Auchan.

En effet, où trouve-t-on de plus belles déclarations sur un avenir radieux que dans les discours enflammés des serviteurs du Système Auchan ? Et n’allez pas leur dire qu’ils se trompent lorsqu’ils voient ce qu’ils voient : ils vous répondront que c’est vous qui avez tord de voir ce que vous voyez.

Ils sont pauvres en mondes réels et riches en fictions pures.

Il suffit tout simplement de relire la déclaration surréaliste du Président du Directoire commentant les magnifiques résultats du premier semestre 2016 pour s’en convaincre :

«  2016 est pour Auchan Holding une année de refondation….. et les résultats sont, pour nous, encourageants.

 L’année  2016 est consacrée à l’appropriation par tous les collaborateurs de notre nouvelle gouvernance, mais aussi du nouvel état d’esprit de conquête qui nous anime !

 Auchan Retail sera désormais en ordre de marche pour poursuivre le développement d’un modèle économique performant et durable, et atteindre ses objectifs ambitieux… ».

 Leur imaginaire obère la matière du monde pour la recouvrir d’un monde d’illusions.

Don Quichotte, a cause des livres de chevalerie qui lui ont formatés l’intelligence et l’esprit ( qui dira assez les effets délétères qu’ont eus sur les Princes qui nous gouvernent les formations et autres bourrages de mou du CRECI par exemple), voit dans une auberge crasseuse un château mirifique ; dans un paquet de moulins une armée de géants ; dans une procession de muletiers une armada de géants ; dans un plat à barbe un heaume de chevalier ; dans des outres à vin des hommes embusqués ; dans une muletière décrépie une dame de toute beauté ; dans du lait caillé son cerveau ramolli ; dans un théâtre de marionnettes une scène véritable ; dans les grains de blé triés par Dulcinée des perles d’Orient et dans un cheval de bois, un vaisseau qui le porte aux confins de l’univers….

Le Système Auchan a déclaré la guerre au réel, au banal : il veut le merveilleux. Quand ce qui est advient (toutes les calamités qui leurs tombent dessus en ce moment que nous n’évoquerons pas ici par pure charité), les Princes qui nous gouvernent voient ce qui n’est pas et qui donc devient à leurs yeux merveilleux. Le monde d’Amélie Poulain !

Aux yeux du Système Auchan ce qui est n’est pas ; seul ce qui advient est, et ce qui advient découle pour eux de leur imagination aux commandes….

Et devinez qui au bout du compte paie les conséquences de leurs enchantements ? Qui ?

« Je me demande qui nous devons remercier pour avoir si habilement travaillé les esprits que personne n’a plus une seule idée à soi ».

                                                                                                                     Dostoïevski : Les Possédés.

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet