Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

On ne nous dit pas tout!! Episode 2

Chers Camarades, Chers Collègues,

 

Lors du CCE de fin d’année 2015 la question du Plan Épargne Entreprise été portée à l’ordre du jour.

Un avis des organisations syndicales 4 défavorables et un avis réservé, voila ce qu’Auchan s’est entendu dire à la fin de la présentation.

Car Valauchan devenant Valfrance quelles seront les garanties pour les salariés ?

Qu’apporte Auchan pour faire sentir aux employés qu’ils ne risquent rien et que ce nouveau fond va être de plus rémunérateur ?

On nous parle en magasin et plus précisément en cette fin d’année avec les changements de gouvernance, de  partage, de confiance, mais ces mots ne sont-ils pas vain car si l’on se penche un peu sur l‘économie et plus précisément sur l’économie mondiale, nous avons peut-être de réelles inquiétudes à avoir ?

La France nous le savons tous ne se porte pas au mieux, les résultats le démontent par eux mêmes, nul besoin de les citer, vous pouvez les voir tous affichés dans vos hypers tous les jours.

Car historiquement Valauchan était estimé à 100% sur le Groupe dont les pays étrangers ceux la même que nous avons contribués à créer nous salariés des Hypermarchés France.

Actuellement les évaluations sont tirées vers le haut par les pays de l’EST et l’ASIE mais les dernières informations boursières sont des plus inquiétantes.

Mais demain ? Valfrance sera supporté pour moitié par la France et ses nouveaux entrants et pour l’autre moitié par le Groupe.

Unknown-3

Commençons par les pays de l’EST et la Russie en particulier:

L’année 2016 s’annonce difficile pour l’économie russe –

ministre

Dow Jones le 30/12/2015 à 11:58

MOSCOU (AFP) — Le ministre russe des Finances Anton Silouanov a averti mercredi que l’année
2016 s’annonçait difficile pour l’économie du pays, déjà en récession, vu l’ampleur prise
récemment par la chute des cours du pétrole, forçant Moscou à des mesures d’économies et
privatisations.
Un an après avoir subi sa pire chute en 15 ans, le rouble a de nouveau connu un mois de
décembre noir, tombant mercredi, dernier jour de cotation de l’année, à son plus bas niveau de
l’année face au dollar, reflétant la fragilité de la situation.
« L’année prochaine ne sera pas simple », a reconnu M. Silouanov à la télévision publique russe.
« Les dernières prévisions montrent que les prix de nos principales exportations pourraient être
plus bas que prévu », a-t-il expliqué.
La Russie tire plus de la moitié de ses revenus budgétaires de ses exportations d’hydrocarbures.
Ses prévisions économiques pour 2016 ont été bâties sur un baril à 50 dollars, contre autour de
37 dollars mercredi à Londres.
M. Silouanov a estimé que le baril pourrait rester autour de 40 dollars en moyenne l’année
prochaine et que des mesures de « consolidation des dépenses » et « privatisations » étaient prêtes
à être intégrées au budget début 2016.
L’objectif fixé par le président Vladimir Poutine est de maintenir le déficit à 3% du PIB l’an
prochain contre 2,8%-2,9% cette année, selon M. Silouanov.
L’effondrement du marché pétrolier, ajouté aux sanctions liées à la crise ukrainienne, a plongé la
Russie dans une profonde récession.
Face à la crise, le gouvernement a procédé à d’importantes réductions d’effectifs dans
l’administration ou le secteur de la santé pour consacrer ses efforts sur le soutien des secteurs
en difficultés (banques, construction, automobile…).
Le gouvernement prévoit pour l’instant un rebond de 0,7% du PIB l’année prochaine après une
chute estimée à 3,7% cette année. Mais la banque centrale estime que si les cours du pétrole
restent à 40 dollars toute l’année prochaine, le PIB chutera de plus de 2% et le président Vladimir
Poutine a prévenu qu’il fallait se préparer à « tous les scénarios ».
(END) Dow Jones Newswires
December 30, 2015 05:58 ET (10:58 GMT)

La Russie où l’on nous annonce des développements, mais si l’économie russe s’effondre ou vacille  que va t-il se passer pour Auchan et pour nous ?

Quant à la chine l’information est encore plus fraîche puisque dès ce matin:

Les Bourses chinoises ferment pour la journée après une chute de 7%

AFP le 04/01/2016 à 07:48

Les cotations aux Bourses chinoises de Shanghai et Shenzhen ont été arrêtées lundi pour la
journée après une chute de 7% des cours consécutive à la publication de mauvais indicateurs
sur l’économie chinoise.
L’effondrement de l’indice CSI300, qui agglomère les performances des 300 principales
entreprises cotées sur les deux Bourses, a pour la première fois déclenché un arrêt anticipé des
échanges, conséquence d’un nouveau règlement des autorités de régulation. Les échanges
avaient déjà été interrompus une première fois pour 15 minutes, ce qui n’avait pas réussi à
empêcher la baisse.
L’objectif est d’enrayer la folle volatilité des cours et d’éviter que se répète le spectaculaire krach
de l’été dernier.
La chute de lundi s’est produite alors que l’activité manufacturière s’est de nouveau contractée
dans la deuxième économie mondiale en décembre, pour le cinquième mois consécutif.
« Le marché est inquiet de la levée prochaine d’une règle qui empêche les actionnaires de vendre »,
a par ailleurs indiqué à l’AFP Zhang Gang, analyste de Central China Securities.
« La pression va continuer à peser sur le marché dans les jours qui suivent », a-t-il souligné.
A la suspension des échanges, l’indice composite shanghaïen avait cédé 6,85%, ou 242,52
points, à 3.296,66 points.
A la Bourse de Shenzhen, l’indice s’était effondré de 8,19%, à 2.119,90 points.
En cas d’oscillation extrêmement rapide, si l’indice CSI300, dont les poids lourds incluent les
géants pétroliers et bancaires du secteur étatique, perd ou gagne 7%, les échanges sont
suspendus pour le reste de la séance afin d’éviter des « risques systémiques », c’est-à-dire un effet
de panique.
Les titres individuels pouvaient jusqu’à présent fluctuer de 10% maximum en séance.

 

 Là aussi quelques inquiétudes à avoir sur la chine, NON ?

Pourtant ces informations boursières sont à la portée de tous mais encore faut-il aller les chercher car  « Croire* ce n’est pas Savoir* ».

Nul besoin d’être un expert pour s’inquiéter du devenir de ce système de rémunération qui comme la PP s’effondre, les résultats de l’année dernière parlent d’eux mêmes, nous n’inventons rien.

Auchan qui se vantait d’avoir le meilleur système rémunérateur de la grande distribution, mais qu’en est-il réellement ?

Pourquoi alors des discours enjôleurs ?

Depuis des années les salariés voient fondre comme neige au soleil leurs rémunérations (PP, GDI, participation) !

Voila ce que nous avons publié en Février !

Des discours qui cherchent à nous infantiliser en nous laissant croire que tout va bien ?

Ces questions nous sommes en droit de nous les poser !

Travailler en fermant les yeux et priant pour que si un nouveau plan social arrive (GPE, GPEC, PACTE) ne nous touchera pas est tout bonnement une utopie.

Les salariés ont le droit d’avoir des inquiétudes légitimes sur leur devenir et celui de l’entreprise et nous, nous avons le devoir de les informer au mieux de nos connaissances vérifiables sans cacher les vérités.

 

FORCE  OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

 

*Croire, c’est donner son assentiment à une proposition qui est tenue pour vraie sans avoir la certitude objective de sa vérité. Il s’agit d’une opinion.
« Lorsque l’assentiment n’est suffisant qu’au point de vue subjectif, et qu’il est insuffisant au point de vue objectif, on l’appelle croyance. » Kant
*Savoir, c’est donner son assentiment à une proposition en ayant la certitude objective de sa vérité. Cette certitude est liée à des procédures de validation dont on peut rendre raison.
Savoir, c’est savoir pourquoi on sait (justification en principe partageable, donc à prétention universelle).

 

2 Comments

Add a Comment
  1. Bonjour, des informations « radio salle de pause » évoquent une évaluation négative à 2 chiffres pour cette annee… Au delà des pertes financières que cela va engendrer, quelles conséquences sociales, car avec un tel taux, je ne donne pas cher de nos « dirigeants »…

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Salut Darkdog76

      On se méfie toujours des informations « radio salle de pause » d’autant qu’il est un peu trop tôt pour une évaluation sur valauchan.
      Par contre les résultats de l’entreprise au cumul 12 peut être mais nous n’avons aucune informations en ce sens.
      Donc nous ne pouvons confirmer.
      Bien évidement dés que nous aurons des inFO supplémentaire nous les publierons .
      Pour aller dans le sens de ta dernière phrase,les changements qui ont lieu, sont peut être fait dans ce sens??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet