Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Madame la Directrice : au secours, FO ils font rien que nous embêter….

Chers Camarades, chers Collègues,

Par jugement en date du 09 Novembre 2016, le Conseil des Prud’hommes de Montpellier vient de débouter la CFTC ainsi que la Direction Auchan Pérols d’une demande aux fins de voir nos camarades condamnés pour Harcèlement et atteinte à la santé physique et morale des Idiots-Utiles.

Ils sont condamnés à verser 116,66 € a chacun de nos camarades au titre de l’article 700 du NCPC.

Psychologie du porte-plaintes

Il paraît d’emblée nécessaire de dissiper une éventuelles confusion : le porte-plaintes, contrairement à ce que pourraient imaginer certains esprits superficiels, n’a pas le moindre rapport avec le porte-jarretelles.

D’abord, il est beaucoup moins drôle. Ensuite, même s’il déclenche chez ceux qui s’en servent une exaltation d’ordre érotique, le plaisir qu’ils en ressentent est dissimulé avec le plus grand soin sous le masque responsable, sérieux et hargneux qu’ils arborent lorsqu’ils en font usage.

Sur Auchan Pérols est apparu un porte-plainte moderne et sophistiqué, un porte-plainte universel, le vrai porte-plainte à répétition, le porte-plainte rechargeable automatiquement.

Il permet de criminaliser tout ce qui déplaît, et de demander réparation pour tout ce que l’on a résolu d’identifier en tant que préjudice.

« Cessation de l’atteinte aux droits à la santé mentale et physique ».

C’est établi : nos camarades FO de Pérols sont des méchants, des affreux, des psychopathes ! Ils font rien que pourrir la vie aux militants de la CFTC en les boxant dans le secret du Local Syndical, en les faisant tomber dans les escaliers, en leur glissant des peaux de bananes sur la coursive, en crevant les pneus de leurs voitures et en faisant leurs lits en portefeuille. Ils ont même été jusqu’à les enfermer dans le placard à balais….

La situation est tellement horrible, dramatique, scandaleuse, que la Directrice du magasin a ordonnée à sa RRH (porte-flingue, munie d’un pouvoir) d’intervenir pour faire cesser cette abomination. Les Idiots-Utiles broyent du noir et tout le monde est sous antidépresseurs

C’est ainsi que la SA Auchan France s’est retrouvée sur le même banc que ses Idiots-Utiles. Et c’est à la Déléguée du Personnel CFTC de régler l’addition !

Décidément, quelle romance que cette relation fusionnelle. Et pas que sur le site de Pérols !

Nous, on trouve que la santé mentale et physique des Idiots-Utiles ne pose aucun problème.

Peut-être sont-ils un peu fatigués, un peu désenchantés de trainer tant et tant de casseroles derrière eux. C’est fatiguant à la longue et ça fait du bruit, les casseroles. Pas bon du tout pour les nerfs de nos chères carpettes…

Peut-être leur faut-il envisager un long voyage pour se détendre, pour s’aérer, pour se divertir.

Tiens, pourquoi pas un voyage, tous frais payés bien sûr comme leur Chef en Chine ? Un voyage au pays de Kung-Fu Panda, de la soie et des câlins. Voir les tribulations des Idiots-Utiles en Chine.

Puisqu’ils se sentent atteints dans leur santé mentale et physique, ils pourront pour se consoler rencontrer les Associations chinoises de défense des droits de l’homme afin d’échanger, visiter les prisonniers politiques, les responsables syndicaux, les journalistes et tant d’autres qui croupissent dans les Camps de rééducation, les Laogai, pour qu’ils gardent espoir, et apporter leur soutien aux familles des condamnés à mort qui sont exécutées dans d’horribles conditions… Voir article.

Le Cœur « Gros comme ça ! », « Hénaurme » des Idiots-Utiles pourra s’exprimer à souhait, à l’ombre de la Grande Muraille. Tout le monde au lit ! En clinique ! Tubes, chimie, visites télé dans la chambre. Silence, on soigne ! L’hôpital ne rigole plus de la charité ; c’est ensemble désormais, main dans la main, qu’ils prennent a cœur notre avenir. Sous anesthésie au besoin. Cure de sommeil. Calmants. Dodo.

Comme ça, en rentrant à Pérols, ils pourront parler « d’atteinte aux droits à la santé mentale et physique ». Ils sauront de quoi ils parlent. Tristes tropiques !

Collusion Auchan/CFTC : la preuve !

 Mais que vient faire Auchan dans cette galère ? Ne s’agit-il pas du quotidien des relations entre Organisations Syndicales ne partageant pas tout-a-fait le même point de vue ?

C’est vrai que ce serait plus confortable pour la Direction de Auchan Pérols de n’avoir pour seuls interlocuteurs que les Idiots-Utiles. On comprend mieux aujourd’hui leur fascination pour la conception Chinoise de la démocratie : Parti Unique, Syndicat Unique à la botte du pouvoir.

Le problème, c’est qu’on n’est pas au pays de Kung-Fu Panda mais en France. Et en France, il y a nous, les gueux, les sans-dents, les irrécupérables et bien d’autres encore…

Ceux qui posent des questions et qui attendent des réponses du genre :

  1. Pourquoi la Direction Générale demande-t-elle aux magasins de mettre en place un syndicat CFTC ?
  1. Pourquoi les RRH, DRHO sont-ils en relation directe avec le délégué Central CFTC pour choisir les représentants site par site ?
  1. Et pourquoi la Direction Auchan Pérols accompagne-t-elle la plainte de la CFTC contre nos camarades de FO ?

Poser ces questions, n’est-ce-pas déjà y répondre…. ?

Et vous vous demandez, à part porter plainte, que sait faire Madame la Directrice ?

Réponse : Madame la Directrice fait ses courses.

Comme tous les Français, Madame la Directrice adore le commerce de proximité et les petites boutiques de quartier… Mais comme tous les Français, elle fait ses courses à l’Hypermarché. C’est plus pratique, et puis économiquement, c’est plus intéressant, et puis on trouve tout au même endroit, et puis c’est plus facile pour se garer….

Madame la Directrice est justement en train de stationner au beau milieu de l’immense mer de bitume couverte de véhicules en tous genres chauffés à blanc par le soleil brûlant de juillet. Dans l’un d’entre eux, un petit chien hirsute hurle à la mort, suppliant du regard les passants de le libérer de la geôle bouillante et étouffante dans laquelle l’ont abandonné ses maîtres…

– Déjà bien que ce ne soit pas un bébé, pense Madame la Directrice, en pressant légèrement le pas pour fuir au plus vite ces jappements plaintifs et dérangeants.

A l’approche des portes d’entrée, elle empoigne un chariot métallique non sans avoir préalablement vérifié le bon fonctionnement de toutes les roues de l’engin. Rien de plus pénible en effet que de faire ses courses avec un caddie qui ne roule pas droit ou qui se montre rétif aux habiles manœuvres d’évitement de poussettes ou de contournement de moutards courant en tous sens.

Madame la Directrice prend une profonde inspiration et se jette au cœur du temple multicolore et clinquant au fronton duquel on s’étonne de ne pas voir un large panneau indiquant «  Acheter rend libre ».

Dès les premiers pas dans l’antre de la bête, l’agression sonore se fait presque intolérable, les hululements de Lady Gaga alternant avec les annonces de démarque sur les cotons tiges et les promotions sur le poulet boucané 100 % transgénique.

Devant le rayon des jeux vidéo, de jeunes enfants se roulent par terre, la bave aux lèvres, tandis que leurs parents affolés contactent en toute hâte leur conseiller bancaire pour étudier la possibilité d’octroi immédiat d’un nouveau crédit à la consommation.

Dans d’autres allées, de pauvres hères rampent à plat ventre sur le carrelage, tentant d’attraper les dernières boîtes de conserve premier prix camouflées au ras du sol et au fond des gondoles.

Madame la Directrice évite de justesse une quadragénaire blonde décolorée qui entame une course frénétique à l’annonce d’une remise extraordinaire au rayon rouge à lèvres.

Elle tient malgré tout le cap, conduisant avec vigueur et dextérité le chariot qu’elle remplit à un rythme soutenu, uniquement interrompu par quelques profondes interrogations sur le choix des sauces spaghettis ou des types de céréales… Miel-choco ou fruits des bois-pépites de chocolat ? Miel Bio ? Bolognaise ou Milanaise ? Pesto peut-être….

Madame la Directrice a quelques difficultés à se passionner pour ces questions métaphysiques, mais elle y répond néanmoins systématiquement avec conviction après quelques instants d’intense réflexion, sous peine de drame conjugal.

Autour d’elle, l’activité ne semble pas baisser d’intensité. On y croise tout et tout le monde : des adolescents parcourant les allées en rollers et mini-jupes, des femmes voilées chargées de couches et de lessives, des vieillards hagards et épuisés, des cadres à costume croisé perdus dans la contemplation des étalages bio/commerce équitable, des familles nombreuses en quête de discount, des jeunes des quartiers à casquette éructant au rythme de leurs téléphones portables crachotant des bribes musicales…

Multitude bigarrée et cosmopolite communiant, cartes de fidélité à la main, à l’Office servi par Procter & Gamble et Auchan. Babylone et plats surgelés….

Alléluia ! – 15 % sur les balles de tennis ! Vite, Madame la Directrice n’a pas tenu une raquette depuis près de 10 ans. Et alors ? A ce prix-là, ce serait vraiment trop bête de s’en priver… D’ailleurs, Madame la Directrice comptait justement s’y remettre….

 

Au moins, c’est couverts de plumes et de goudron que les « Bienfaiteurs de l’Humanité »,

les charlatans philanthropes, et les marchands de potions miraculeuses

étaient chassés autrefois hors des villages, du temps de la Conquête de l’Ouest.

 

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

4 Comments

Add a Comment
  1. bonjour bravo pour tous se que vous faites vraiment je travail sur l entrepot de nimes ou on es a peut pret une centaine de titulaire auchan; pour l instant on es pas representer par fo sa vas venir au prochaine car deja on vois sur panneau cftc des tracs contre vous;en sachant qui vas se monter un syndicat fo je pences qui se trame quelques chose avec les entrepots qui pour moi vont etre prester trop de perte d argent lier aux transport ;si vous avez des informations a se sujet sur l avenir de l entrepot de nimes donner les nous sa seras sympas de votre part car plus menteurs et faut cul sa excistes pas ,d apres vos tres grande connaissance est ce normal que sur un jour de solidarite qui dois etre de 7 heures on le commences sur un compteur d heure a partir de la quatrieme heures jusqu a dix heures pour valider notre jour de solidariter et t il normal de rendre son temps de pause a la fin de nos sept heures c est dire on fait 7H21 tous les jours pause payer et en etant au 35 heures dites moi comment vous contacter pour pouvoir monter un dossier et les attaques car sa dure depuis des annees merci le corbo avec un o

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Bonjour,

      Vous pouvez nous contacter par la partie contact du site, cela est confidentiel et est transféré sur nos adresses personnelles.
      Nous répondrons à vos interrogations sur ce que nous connaissons du dossier. Pour inFO nous avons beaucoup de représentants dans d’autres entrepôts.
      N’hésitez pas à nous contacter par la fiche contact et à nous laisser vos coordonnées.
      Amicalement

      Le Syndicat Force Ouvrière

  2. merci pour ses moments de respirations et continuez de provoquer, de decrypter, d’informer et d’eduquer ca fait du bien…

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Bonjour tortosa,

      Merci de ton commentaire et nous te confirmons que nous continuerons nos posts !
      Cordialement

      Le Syndicat Force Ouvrière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet