Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Lettre ouverte du syndicat Force Ouvrière

 

Logo-force-ouvriere[1]LETTRE OUVERTE DU SYNDICAT FORCE OUVRIÈRE

 

 

 

 

Nous constatons depuis que le syndicat SEGA est arrivé sur le magasin, des attaques répétées de certains de ses membres envers notre syndicat en général et sur Stéphane Castaldi en particulier.

Dernièrement l’affichage d’une condamnation de notre collègue par une dame haineuse envers FO, se servant d’un faux témoignage d’un agent de sécurité peu scrupuleux, pour emmener notre collègue à cette condamnation.

A savoir en ce qui concerne l’agression physique, est en fait une agression verbale (reconnu par notre collègue) car le faux témoignage n’a pas été retenu par le juge.

A savoir que cette agression verbale fait suite à un acharnement de cette dame à son encontre.

Cette même dame déclare à la sécurité, un autre membre de son syndicat comme témoin, et qui elle, n’a rien vu. En aucun moment cet agent n’a été cité, il se retrouve parachuté tout à coup, comme un cheveu sur la soupe…

Ah oui, c’est vrai, c’est le même agent qui avait déposé plainte pour harcèlement contre plusieurs membres FO (avec une attestation de cette dame), et dont sa plainte n’avait pas été retenue, certainement jugé farfelue par les gendarmes.

 

Demandez plutôt à cette dame, comment se fait-il qu’elle ne fasse plus parti du personnel du coffre…

Il serait peut-être temps pour ce syndicat, de défendre les salariés et leurs intérêts, plutôt que d’essayer de prendre la place à des personnes compétentes !

Car jusqu’à présent, qu’ont-ils fait concrètement pour vous, salariés ?

2 Comments

Add a Comment
  1. Il est bien clair que l’incompétence pousse au désespoir, et c’est bien là le constat que je peux faire concernant cette dame. En effet pour la petite histoire sur le coffre, il faut savoir qu’un pochon contenant beaucoup d’argents avait disparu à l’époque et par miracle revenu. Bien sur après cela, plus de poste au coffre, mais elle s’est réfugié chez la CFTC qui à l’époque a voulue la protéger, mal leur en à pris quant on voit le résultat. elle les a trahie en allant chez sega. Alors quelle m’attaque, quelle attaque mon syndicat maintenant nous allons appuyer toutes nos procédures déjà déposées en gendarmerie contre elle . Merci à mon syndicat pour son soutien et à tous ceux qui m’ont fait des attestations prouvant que je n’étais pas une personne violente et agressive. En espérant qu’elle trouve une clinique qui soignera sa maladie chronique de harcèlement envers les gens.
    A bon entendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet