Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Les caisses-tunnel : une réalité au cœur du Système Auchan

Chers Camarades, chers Collègues,

 

C’est avec le plus grand intérêt que Véronique, Hôtesse de caisses à Auchan Meaux, a vu débarqué un nouvel outil censé lui changer la vie. Voir article Le Parisien.

Une nouvelle génération de caisses sans caissier ! Tout comme les pâtes aux œufs sans œufs ou les politiques sans affaires…

Patrick nous l’avait promis : « Nous expérimentons ce système de Self check-out à Meaux » a-t-il annoncé lors de sa conférence de presse du mois dernier.

Ce qui est génial dans l’esprit de Patrick, c’est d’avoir positionné ses nouvelles merveilles à côté des caisses-minutes ! Pas en remplacement. A côté.

La cybernétique gagne du terrain au sein du Système Auchan. C’est qu’il faut accélérer le dégraissage des effectifs sur les lignes de caisses afin d’accompagner les régressions incessantes de chiffre d’affaire.

« Merci de toucher l’écran pour commencer » nous dit la voix du moniteur.

L’objectif pour les Princes qui nous gouvernent est très simple : tout est bon pour augmenter la productivité des salariés. Les caisses-tunnel sont un outil de plus, parmi tant d’autres désormais (c’est ça la véritable innovation chez Auchan : P’tit choux pop, 0,95 € pièce et les après-midi Hip-Hop ne sont que des leurres pour essayer de nous endormir) afin de faire baisser les effectifs et donc, la masse salariale.

Et le processus se fait dans un silence absolu car il n’est jamais question de licenciement pour remplacer les salariés par des automates. Les modifications se font au fil de l’eau, par le non-remplacement des départs ou à l’occasion des ouvertures ou remodelings, par exemple.

En 2007, c’étaient 13 000 Hôtesses de caisses qui recevaient les clients chez Auchan. En 2017, elles ne sont plus que 11 000 sur 55 000 salariés. L’objectif est de les faire passer très rapidement en dessous les 10 000. C’est toujours ça d’économisé…

On passe d’un travail séquentiel, où les choses s’enchaînent avec des temps morts, à un travail en simultané, où l’on supervise plusieurs caisses en même temps. Ce qui demande une vigilance et une réactivité permanentes.

Il n’y a plus de temps morts. La pénibilité a certes changé de forme, mais elle s’est intensifiée. L’Hôtesse new-âge est sans cesse exposée à une forte conflictualité avec les clients dès qu’un cas de blocage se manifeste.

Et ce sont maintenant les caisses-tunnel qui sont à l’œuvre. Les articles sont déposés sur un tapis roulant et passent sous un scan à 360°. Une vision terrifiante de Terminator, le Soulèvement des machines.

La guerre des prix et les erreurs stratégiques des Princes qui nous gouvernent nous entraîne dans la folie de l’industrialisation de notre métier.

 

Elle est pas belle, la vie, la vraie ?

 

FORCE OUVRIERE LIBRE INDEPENDANT DETERMINE

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet et Vaucluse les lanceurs d’alertes.

2 Comments

Add a Comment
  1. réponse a Arnaud
    par expérience (et elle est longue)quand on met le doigt dans un engrenage
    tout le bras y passe !
    réveillez vous les gens
    demain il sera trop tard pour vous et vos enfants
    salut et fraternité
    le glaude

  2. Bonjour à tous.
    Désolé mais rien de nouveau.
    Ce système existe depuis 2 ans sur mon magasin.
    Je confirme ce que le journaliste a écrit mais il aurait déjà pu l’écrire.
    Sa source est en retard.
    Maintenant, cela n’a pas supprimé de poste.
    Environ 6% des passages en caisse.
    Pascal, DSC FO, suit le dossier en collaboration avec moi-même, DS FO AUCHAN LEERS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet