Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Le Système Auchan et les mécanismes disciplinaires

Chers Camarades, chers Collègues,

2017 devait être l’année du retournement : un nouveau monde illuminé par le génie de nos dirigeants allait s’offrir à nous. Adieu pessimisme, désenchantement, déprime… Place à la joie de vivre et aux plaisirs de faire du pognon. Mais 2017 est maintenant derrière nous et c’est un nouveau désastre qui vient confirmer la descente aux enfers initiée en 2012.

Nous sommes dans une crise généralisée du Système Auchan compris comme un milieu d’enfermement.

Les Princes qui nous gouvernent ne cessent d’annoncer des réformes supposées nécessaires. Réformer l’hypermarché, le management. Réformer la logistique, le marketing, les caisses… Mais chacun d’entre nous sait que le modèle du grand hypermarché est devenu obsolète, même si son agonie peut durer encore un certain temps.

Nos dirigeants consacrent leur énergie à gérer cette agonie en accélérant la réduction des effectifs jusqu’à disparition complète avant de laisser la place aux nouvelles forces qui s’imposent sur nos marchés. Et pour cela, il leur faut renforcer sans cesse les multiples contrôles qui nous oppriment en nous réduisant à de simples variables d’ajustement.

La technologie au service de la société de contrôle

Les caméras de surveillance, la géolocalisation, le marketing, les réseaux sociaux… sont des innovations technologiques qui alimentent, chacune à leur manière, les mécanismes de contrôle du Système Auchan.

Mais la technologie n’est pas seule responsable d’un contrôle devenu envahissant et permanent. Nos dirigeants ont multipliés de nouvelles manières de faire comme l’évaluation permanente, le travail par objectifs, l’apprentissage par « blocs de compétences », la gestion à « flux tendus », et la fameuse « culture d’entreprise » chère au Président fondateur dont personne n’ose plus parler depuis que tout le monde à compris que ce n’était qu’un catéchisme pour neuneus. Rappelez-vous de ces slogans répétés comme des mantras à base de partage… Il n’y a plus que la misère à se partager chez Auchan.

Et nous avons pu observer récemment que ce ne sont plus certaines conduites que l’on veut contrôler chez Auchan, mais bien la vie des salariés que l’on veut gérer. « Notre objectif est que cela infuse jusque dans les familles… » Voir Post.

La médicalisation comme système de management

Lorsqu’on observe les pratiques managériales déployées depuis ces dernières années, force est de constater que l’entreprise n’est plus considérée comme lieu de création de valeur, mais comme institution destinée à guérir toutes sortes de pathologies déclarées comme indésirables.

Sont considérées comme pathologiques nos demandes pour de meilleures conditions de travail, des hausses de salaires conséquentes pour compenser l’effondrement des systèmes d’intéressement, une véritable considération pour tous les salariés qui sont les créateurs de richesse et non pas cette fausse bienveillance qui a bien du mal à dissimuler le mépris des Princes pour la France d’en bas…

Aujourd’hui, la gouvernance du Système Auchan évacue les véritables questions qui conditionnent notre compétitivité pour se consacrer aux politiques dites de « Santé mentale » qui sont beaucoup plus diffuses et intrusives. En effet, la dichotomie maladie/santé laisse ici la place à un continuum qui va de la maladie bien identifiée à toutes sortes de mal-être plus ou moins importants.

De sorte que chaque accroc, chaque moment un peu difficile dans la vie d’un salarié peut-être pris en charge. HumaniA, c’est la médicalisation et la psychiatrisation de la vie Auchan. Ces nouvelles méthodes de management peuvent présenter des aspects positifs, les personnes en souffrances pouvant trouver une aide sans se retrouver déracinées de leur environnement social par exemple. Mais nous ne devons pas en masquer les risques négatifs dont le plus important est une gestion constante du moindre aspect de la vie des salariés.

Le manager Auchan transformé en clinicien du bien-être…

Ces nouvelles formes de contrôle sont moins évidentes, moins « classiques » que les procédés disciplinaires traditionnels, mais elles n’en sont pas moins très présentes au sein du Système Auchan.

Agir sur une conduite (à discipliner, à contrôler) est une chose : gérer nos vies en est une autre.

Lorsque les Princes qui nous gouvernent ont pour ambition de se saisir de la gestion de nos existences à travers leurs politiques intrusives, ils veulent orienter, infléchir, canaliser les forces de vie.

Or, il nous appartient de pouvoir interroger ces tentatives de domestication pour laisser la place à la créativité et à la liberté.

C’est pourquoi nous vous souhaitons une excellente année 2018, une année où nous devrons faire preuve de la plus grande vigilance en mettant en place des stratégies de résistance qui soient modernes, fluides et décentralisées.

« Et que faudrait-il faire ? Chercher un protecteur puissant, prendre un patron, grimper par ruse au lieu de s’élever par force ?

Non, merci ! J’aime raréfier sur mes pas les saluts. Et m’écrier avec joie : un ennemi de plus ! »

 

                                                                         Cyrano de Bergerac.

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet et Vaucluse les lanceurs d’alertes.

1 Comment

Add a Comment
  1. Bonjour quand auront lieu les N.A.O 2018 et il y a t il une avancé sur les tickets restaurant merci et bonne année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2012 - 2018 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet