Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Le retour d’Amélie Poulain, ou comment Auchan prétend reconfigurer la Grande Distribution.

Le retour d’Amélie Poulain, ou comment Auchan prétend reconfigurer la Grande Distribution.

Chers camarades, chers collègues,

 

 Auchan a trouvé la martingale pour essayer de nous éviter la disparition : la fusion de fait avec Système U !!

A l’époque médiévale, les Princes qui nous gouvernaient étaient « thaumaturges », c’est-à-dire qu’ils avaient le pouvoir de guérir les écrouelles.

Aujourd’hui, intoxiqué par un sentiment de toute-puissance totalement démenti par notre triste réalité, Auchan ne guérit plus les écrouelles (quoique, souvenez vous du Servant Leader et de ses pouvoirs enchanteurs), mais va reconfigurer le monde de la Grande Distribution en se mariant avec Système U.

Le projet était séduisant (toujours avec Auchan et sa Novlangue) : couverture territoriale, augmentation des CA, puissance d’achat… Le monde d’Amélie Poulain est de retour.

Nous avons fait part lors du dernier CCE de nos plus grandes inquiétudes face à ce projet bureaucratique (le Grand Charles aurait parlé d’un Machin..) qui comme tous ces mécanos uniquement motivés par les logiques financières (le cash, nom d’un petit bonhomme, le cash) finissent très souvent par la disparition pure et simple de ceux et celles qui prétendaient transformer le plomb en or.

Patatras, les ennuis commencent.

Deux nouvelles viennent quelque peu ternir le tableau :

I . La contestation interne chez Système U. Dans un article de la revue Linéaires en date du 11 Janvier 2016 que vous pouvez consulter sur le web, Système U avoue devoir faire face à de nouvelles défections d’associés. Le propre fils d’un des fondateurs est concerné. C’est dire l’ampleur du sujet. Nous vous laissons prendre connaissance de ce très intéressant article qui explique comment certains associés font confiance à Leclerc, Leader incontesté de la Grande Distribution car doté d’un véritable projet d’entreprise : la bataille pour le pouvoir d’achat.

En fait, les associés sont peu enthousiastes pour le rapprochement avec Auchan : celui-ci étant plus connu pour ses magnifiques flash-mobs et ses formations dédiées à la chaleur humaine….

Pendant que la Direction Générale communique, la concurrence, elle, fait son métier, et nous dessoude chaque jour un peu plus.

  1. La création de la plus grande Centrale d’Achat en Europe. Dans un article de la même revue en date du 12 Janvier 2016, on nous apprend que Asda rejoint Casino dans la plus grande Centrale Européenne. Le communiqué de cette Méga-Centrale appelée EMD fait part de ses objectifs : « Grâce à son appartenance à EMD, Asda va générer des économies substantielles qui pourront être réinvesties dans la baisse des prix et la montée en qualité des produits ».

La guerre des prix n’est pas prête de s’arrêter…

Ce qu’il faut en retenir

Auchan traverse de très graves turbulences parce que c’est son modèle économique qui est à bout de souffle. La concurrence, elle, continue d’avancer.

Cette idée purement capitalistique du mariage de la carpe et du lapin ne peut que très mal finir. La contestation est à l’œuvre en interne chez Système U et les concurrents ne nous attendent pas pour faire preuve d’audace et d’imagination.

Nous avons déjà posés la question centrale de la confiance. Nous n’acceptons plus ces mensonges et cette manipulation grossière qui porte atteinte à notre dignité d’hommes et de femmes libres.

Nous sommes aux côtés de tous ceux et toutes celles qui en ont assez d’être pris pour des neuneus incapables de penser par eux-mêmes et à qui il faut servir la soupe, cette répugnante propagande qui nous mène droit dans le mur. La preuve.

Nous FO le Pontet sommes déterminés à porter chaque jour la voix de la vérité et de nous adresser au cœur et à l’intelligence de tous les salariés.

C’est notre mission et nous la mènerons avec courage, lucidité et dignité.

« Auchan est comme un train de munitions qui roule à fond, la nuit, tous feux éteins ».

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

1 Comment

Add a Comment
  1. Pour ré-enchérir, nous pouvons prendre un exemple dans le livre dont je répugne les méthodes nauséabondes de l’auteur et lui même par ailleurs, mais qui amène un éclairage sur la pensée dont nous pouvons voir des similitudes dans notre propre vie: « Mein Kampf »

    Citation:  » la propagande est faites pour la masse »

    Voici donc le principe dans son évolution: Propagande, réclame, publicité. Bref que de la communication dans la même direction, la masse.

    Faire passer des messages plus ou moins rassurants pour la masse. Et oui, il y a la masse bêlante, et les intellos ceux à qui ils faut une méthode « beaucoup plus scientifique » pour qu’ils adhérent au principe.

    Peu importe dans quel camp nous nous trouvons, il y a un message subliminal pour chacun.

    Un peu de réflexion logique. Lorsque l’on, dit au niveau local:  » La concurrence nous a pris tant de part de marché. Il nous faut la reconquérir » Traduisez:  » Nous ne sommes pas bon et à la hauteur dans notre projet et notre méthode pour maintenir et faire évoluer notre C.A »

    D’où;  » c’est votre faute vous n’êtes pas bon et votre G.D.I. vous le prouve » Sauf pour les servants leaders.

    Gouverner c’est prévoir disait un homme célèbre.

    La main d’œuvre fait sont travail, elle va même au delà, le fameux S.B.A.M. etc.

    Le client qui doit venir ou revenir c’est une histoire de stratégie et non la faute de la masse. Perdre un client c’est risquer d’en perdre dix. Gagner un client c’est une autre paire de manche.

    Où sont les stratèges?????

    Il est facile de montrer du doigt la masse. Mais on oubli souvent que pointer son index dans la direction où l’on veut montrer le fautif, il y a quatre autres doigts qui vous désignent et vous accusent.

    C’est facile de faire porter le chapeau à la masse et de faire la sourde oreille. Mais rappelons nous messieurs les dirigeants, si nous avons deux oreilles et une bouches c’est surement pour parler deux fois moins que se qu’on écoute.

    Un apologète disait, quand vous avez prêché la bonne parole en croisant les mains, ne croisez pas les bras pensant qu’un miracle va se produire.

    Nous avons un rendez vous avec l’avenir et les hommes de bonne volonté. Mais pas avec les beaux discoureurs.

    Il faut des actes, car les propos sans ambition commune ne mènent à rien.

    Un visionnaire sans mission n’est qu’un rêveur, un missionnaire sans vision n’est qu’un être seul.

    Bonne réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet