Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

La Dir Com Auchan : le règne de l’imposture à visage humain.

Chers Camarades, Chers Collègues.

 Sous le règne des bien-pensants, tout paraît simple et lumineux. Il n’existe pour Auchan que deux catégories d’êtres humains : l’avant-garde éclairée (ils en sont), et la piétaille (nous) qui regardons les images, gobons les idées à la mode, ruminons les petits slogans qui nous sont jetés en pâture.

De réflexion aucune, de critique, nulle part, de recul sur l’information, jamais. Jamais en effet, car chez Auchan, tout procède de l’évidence. C’est d’ailleurs un des moyens de les identifier rapidement : ils répètent à l’envi et sur tous les tons des petites phrases mécaniques : « C’est clair, c’est sûr, c’est évident, cela va de soi, on le sait bien, on voit bien que… »

Derrière leurs messages volontaristes, leur vision du monde se résume à une dialectique sommaire : d’un côté les gentils (eux) qui oeuvrent jour après jour à l’édification d’un monde meilleur où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, a condition que ça rapporte beaucoup d’argent pour nourrir le Dieu AFM, ce nouveau BAAL qui dévore ses enfants, et de l’autre les méchants (nous) qui passons notre temps à tourmenter les Princes qui nous gouvernent en exigeant le respect du Droit du Travail.

Ne les entendez-vous gémir du fond de leurs tours d’ivoire : Macron, au secours, les sans-dents font rien que nous pourrir la vie…

Cette idéologie simpliste à l’extrême, puérile dans ses pauvres arguments, procède de ce que Chantal Delsol nomme très justement « la morale intentionnelle ». Est bon, juste, généreux qui se proclame bon, juste et généreux. Comme sous les préaux d’école, c’est le premier qui le dit qui l’est !

Peu importe le résultat, l’important ce n’est pas la rose mais l’intention.

Moins les résultats seront au rendez-vous, plus on répètera ostensiblement la profession de foi obligée du Système Auchan : nous (les bien-pensants) sommes bons, généreux et toujours prêts à travailler pour l’édification d’un monde meilleur.

Les Tartuffes de la Dir Com viennent d’être rattrapés par la patrouille : Voir communiqué WWF.

 Le WWF dénonce l’impact négatif d’Auchan sur l’environnement.

 Parmi les merveilles prodiguées par le Système Auchan pour un monde plus juste et plus propre, nous subissons depuis de nombreuses années un véritable matraquage sur « Auchan et le développement durable », « Auchan et le Global Compact », « Auchan et l’aide aux pays pauvres » etc etc. Voir les communiqués de la Dir Com.

Le Système Auchan travaille à son image d’entreprise responsable comme ils disent, mais en pratique, contribue activement à la destruction des écosystèmes mondiaux.

Auchan est particulièrement montré du doigt pour ses impacts négatifs sur le bois, le soja, l’huile de palme, la crevette, les produits laitiers ou le bœuf. Voir rapport.

L’empreinte écologique négative d’Auchan sur les écosystèmes terrestres et marins est avérée, malgré les discours lénifiants de la Dir Com sur le sujet.

 Le Système Auchan est confronté jour après jour à l’impact du monde réel qui n’en finit pas de les révéler pour ce qu’ils sont. Une organisation uniquement dédiée à l’enrichissement sans fin de l’AFM. Optimisation fiscale inclue.

La parole d’autorité, le pouvoir hiérarchique ne parviennent plus, on l’a vu, à déclencher la moindre réponse positive sur leur environnement. Le Système est devenu inaudible, il parle dans le vide.

Les projets du Système Auchan se diluent dans la mer morte des ambitions avortées.

La question pour Auchan n’est plus seulement de savoir que faire, tant et tant de commissions, de groupes de travail, de rapports, de déclarations, de promesses l’ont déjà défini.

Mais la question centrale est : comment le faire alors qu’ils ont perdus toute crédibilité !

Il n’est pas sûr que l’humilité soit la qualité première des Princes qui nous gouvernent. Mais il est possible qu’elle soit la condition d’une reviviscence de l’entreprise.

*

                                                                               *                      *

 Un monde qui tenait de Venise. De somptueux palais de pierre, des cathédrales reposant comme des géants sur des pieux enfoncés dans la fange. Des fondations rongées de coquillages, de doutes et de lâchetés. Des pieux noirs de fiel, gonflés d’hubris, de vengeance séculaire, de ressentiment. Une ville de pierre au bord du gouffre, étrangement attirée par le déclin comme on est attiré par le vide.

                                   Tel apparaîtra Auchan Le Pontet aux historiens

 

 

 FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ 

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet