Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Guerre économique et guerre psychologique: Partie II. De l’institution totale au Totalitarisme

Chers Camarades, chers Collègues, 

Le concept d’ « Institution Totale » a été développé en 1961 par le sociologue canadien Erving Goffman dans son ouvrage « Asiles ». Erving Goffman, Asiles, Etudes sur la condition sociale des malades mentaux et autre reclus, 1961, Editions de Minuit, collection « Le sens Commun », 1979.

Erving Goffman inspecte les acteurs des structures de type « Total » à partir de la division des rôles. L’Institution Totale est un lieu replié sur lui-même aux modalités minutieusement réglées. Le recrutement, l’idéologie et la tradition forment sa base. Surveillance et maîtrise : son socle.

Prise en charge des besoins, obéissance au règlement et contrôle de l’intimité composent ses trois piliers. Sur cet édifice, se déploie une ossature immuable : irréversibilité des rôles appuyée par la référence à une idéologie dont émane l’appréciation des conduites, le tout recouvert par la chape de la tradition : identités attribuées, échanges et loisirs convenus, port de l’uniforme et Novlangue à tous les étages.

Le quotidien est régi par la proximité entre semblables répondant aux mêmes droits et devoirs, réglés par un programme où toute tâche s’enchaîne par anticipation pour réaliser un plan unique décidé par la Direction.

Celle-ci décrète les besoins qu’elle prend en charge, surveillés par un personnel dévoué s’assurant que chacun est à sa place et accomplit sa tâche. Toute infraction ressort par son contraste avec les autres attitudes.

Ce fonctionnement dissocie surveillants et surveillés.

Nous avons là une bien étrange description de la réalité du Système Auchan : un fonctionnement endogène qui privilégie la consanguinité, des organisations scientifiques du travail à base de chronométrage, une pseudo culture d’entreprise fondée sur un catéchisme que nous devons réciter jour après jour sous peine d’excommunication, et une armée de serviteurs aux ordres afin de tenter de maintenir la pérennité du Système…

L’Ultralibéralisme au XXI ème siècle

Le libéralisme entend réduire au maximum les dépendances collectives pour que puisse se développer la liberté individuelle, notamment sur le plan économique : libre-échange, libre- entreprise, et libre-consommation.

L’inégalité est le fondement même de sa théorie : pariant sur une concurrence débridée dans un marché non régulé, des profits multiples et sans fin deviennent accessibles à quiconque fait suffisamment preuve d’originalité et d’innovation pour se rendre indispensable, ou en d’autres termes : inégalables ! Voir les déclarations surréalistes des Princes qui nous gouvernent : morgue, arrogance et déni de réalité ! Et au résultat, catastrophe certifiée (-50% sur le résultat d’exploitation au cumul 9 mois 2016). Voir article.

La condition sine qua non : que tout le monde ait les mêmes armes au départ pour concourir (la totémique « égalité des chances… »). Propriété et responsabilité sont les traits fondamentaux de ses acteurs, ce qui par conséquence exclut de ses bénéfices tous ceux qui n’ont ni propriété ni responsabilité.

Ce modèle économique a émergé dans la Monarchie Parlementaire du Royaume-Uni au XVIII ème Siècle et est rapidement devenu l’objectif à atteindre pour toutes les puissances mondiales.

Seuls le projet du Socialisme Soviétique (qui s’avérera n’être qu’un Capitalisme d’Etat) et la Grande Dépression des années 1930 (qui aura permis aux libéraux d’insister encore plus fermement sur la nécessité de croissance) ont contrecarré quelque temps son expansion.

Sa période emblématique est celle des Trente Glorieuses (1945-1975), dont la « gloire » n’a reposé en bonne partie que sur le déclassement salarial des travailleurs immigrés et le chômage des femmes. Les crises pétrolières de 1973 et 1979 sont venues chambouler ce succès en provoquant la remise en cause des Etats-Providence.

Jusqu’alors, les économistes libéraux avaient pour crédo le retrait maximum des Etats : l’heure était maintenant venue de préconiser l’inverse. Ce sont les Etats eux-mêmes qui se sont mis à organiser la dérégulation totale du marché en multipliant les Institutions Internationales, totalement anti-démocratiques et qui sont les véritables « Tours de contrôle » des Maîtres du Monde.

Ce sont ces appareils de domestication des peuples qui sont violemment rejetés par les très puissantes vagues qualifiées de « populistes » qui déferlent sur l’Occident.

Et par un saisissant paradoxe, c’est au cœur même de l’expression « chimiquement pure » du capitalisme financier qu’explose la révolte des Peuples : Brexit et Elections Américaines !

OCDE, OMC, FMI, ALENA, UE pour ne citer qu’eux : à tous niveaux (sociaux, environnementaux, économiques, militaires…) depuis plus de trente ans, les Etats les plus puissants – regroupés au sein du G20 – s’organisent pour faire affleurer cette logique sur l’ensemble de la planète, sans le moindre égard pour les populations dont la survie est intimement liée au traditionalisme de leurs économies.

Telle est la logique du Néolibéralisme, parfaitement incarnée par le Système Auchan qui depuis ces 20 dernières années, joue à plein la mondialisation au détriment des intérêts Français. Il suffit juste de regarder la composition des résultats année après année de Groupe Auchan pour comprendre…

La chute de Lehman Brothers en 2007 qui déclencha cette crise paroxysmique dont nous ne sommes toujours pas sortis, fragilise les libéraux dans leur quête de croissance.

Des programmes de relance ont été mis en place : il faut des gains pour ne pas creuser encore les dettes, mais surtout pour les éponger. Et le premier gain, c’est la limitation des dépenses publiques.

Ce que les Etats sont censés financer en priorité, c’est-à-dire satisfaire les besoins élémentaires des Peuples par les Services Publics est soumis à l’austérité pour financer les projets « rentables ». En France, on pratique la RGPP pour Révision Générale des Politiques Publiques.

Abandon de la Poste, des Caisses de Retraite ou bien encore des Universités au privé.

Fusion des Administrations scolaires, de santé ou d’aides sociales. Allègement de la masse salariale par la suppression et le non-renouvellement d’emplois comme chez Auchan avec son fameux Programme « Récupération Heures Travaillées ».

Entrée en Bourse des capitaux publics malgré l’instabilité du procédé – lui-même à l’origine de la crise. Et paradoxalement, c’est le Gouvernement de Lionel Jospin qui a le plus privatisé sous la V ème République et notamment par le biais des « ouvertures de capital ». France Télécom, Air France, Autoroutes du Sud de la France, Thomson, EADS par exemple. Et entre 2002 et 2007, c’est l’introduction en bourse de Gaz de France ainsi que d’Electricité de France.

Ces restrictions amènent les Peuples à se révolter : manifestations, blocages, grèves ou luttes syndicales sont de mise, à quoi le meilleur recours de l’Etat reste la Loi, l’arme la plus sûre pour contraindre un peuple à accepter son sort.

En France, passage en force du Traité de Lisbonne (pour contrer le rejet par référendum de 2005..), de la réforme des retraites, des grands projets d’infrastructures inutiles et projet constitutionnel de la « règle d’or » fixant un pourcentage indépassable pour la dette publique dans le budget de l’Etat, signifiant qu’aucune restriction imposée ne pourra se voir opposer une contestation puisque celle-ci serait déclarée « anticonstitutionnelle… ».

Voilà pour l’obéissance des dirigés aux règles fixées par les dirigeants.

Le contrôle social des populations

Lorsqu’on provoque misère, précarité et instabilité, on peut s’attendre à des contestations populaires mais aussi, à des comportements individuels déviants.

Face à l’autorité, il y a trois possibilités : la soumission, la fuite ou la révolte. Le suicide. Emile Durkheim, 1897.

Ceux qui concèdent se soumettent, ceux qui quittent le milieu fuient. Restent ceux qui se défendent et donc, qui contre-attaquent.

Désobéissance, délinquance, criminalité, terrorisme ou malversations sont alors exercées. Pour les endiguer, contrôle maximal par les surveillants (vigiles, police, supplétifs chez Auchan…) dont le pouvoir est renforcé sur les plans humain et technique.

Durcissement de la loi d’orientation et de programmation pour la « performance de la sécurité intérieure » (LOPPSI II), par le pistage informatique, les RFID (Radio Frequency Identification), l’écoute téléphonique généralisée, la vidéosurveillance, l’agrément des renseignements généraux par les Préfectures ou les couvre-feux. Voilà pour le contrôle de l’intimité.

Les ouvrages Les Héritiers et La Distinction du sociologue Pierre Bourdieu nous ont démontré comment se reproduisent insidieusement ces dispositifs sociaux. Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, Les Héritiers, Editions de Minuit, 1964 et Pierre Bourdieu, La Distinction, Editions de Minuit, 1979.

Les classes supérieures sont aguerries dès l’enfance à exercer le pouvoir tandis que le système scolaire maintient les élèves les moins avantagés au rez-de-chaussée de l’ascenseur social. Jean-Claude Michéa, L’enseignement de l’ignorance, 1999. Imaginez la panade des employeurs dont le chiffre d’affaires est en partie conditionné par la sous-salarisation des apprentis et des intérimaires si tous les jeunes accédaient aux études supérieures. Voilà pour l’irréversibilité des rôles.

La ségrégation, la paupérisation et le travail aliénant semblent faire partie du plan unique déterminé par les Princes qui nous gouvernent.

Il est particulièrement intéressant de dresser des parallèles entre ces méthodes d’asservissement de nos sociétés qui ressemblent de plus en plus à un gigantesque asile où les populations sont mises sous contrôle par « La Fabrique du Consentement », FO Auchan le Pontet et la Méga-machinerie Auchan qui maintient son plan unique (l’enrichissement sans fin du côté de Néchin), grâce à des supplétifs dévoués : Les Idiots-Utiles, les Bouffons du Roi et toute l’armée de serviteurs à leur solde.

Le dictionnaire Larousse définit le Totalitarisme comme « un système politique caractérisé par la soumission complète des existences individuelles à un ordre collectif que fait régner un pouvoir dictatorial… ».

Et un Système économique basé sur une alliance hégémonique qui contraint la majorité des existences individuelles dans la concurrence, la surveillance et la mesure permanente de sa productivité afin que puisse s’enrichir toujours plus une élite minoritaire, on appelle ça comment ?

 La civilisation, la vraie, se construit non sur des complicités faciles, des démissions,

des esclavages, mais sur des refus, des ruptures, des dépassements

 

Théodore Monod. Carnets.

 

  1. Nous avons suivi le joueur de flûte et il nous mène à travers les décors qu’il a construits sur notre chemin. Il imite la voix de la conscience et des pénitents l’accompagnent, se flagellent et gémissent sous leur cagoule. Et le chant de la conscience universelle, les vêpres du Système Auchan s’élèvent en nuées du tabernacle en tête de procession : leur faux-bourdon emplit le ciel, les haut-parleurs dans les allées répercutent comme un requiem désespéré. Il s’élève entre les façades comme le chant immense de tous les hommes. Et les psaumes de ce miserere ne nous disent qu’une chose, qui est de tuer en nous la voix qui ne veut pas se taire, de tuer en nous la colère intraitable, de tuer en nous la bête indocile qui refuse le joug et le troupeau ; et elle nous ordonne de respecter « Les Maîtres ».

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet les lanceurs d’alertes.

3 Comments

Add a Comment
  1. rien n’est jamais perdu,ne soyez pas conformiste.
    ayez une démarche citoyenne dans votre vie de tous les jours.
    bon noel a tous.
    salut et fraternité
    le glaude

    1. FAILLE BACQUET Bernadette

      Avec reconnaissance éternelle, je remercie l’âme charitable qui m’a aidé à retrouver ce site, perdu depuis xxxxxx mois, redemandé xxx—fois, jamais d’aboutissement!Comment être certaine que je ne me trompe pas d’interlocuteur et que je n’ai pas affaire à un charlatan????????????????????????????????????????? Merci de prompte réponse, URGENT SVP! Bernadette

      1. Syndicat Force Ouvrière

        Bonjour Bernadette, si c’est le site du syndicat FO Auchan le Pontet que tu recherches, et bien tu l’as trouvé, nous te le confirmons.
        Amitiés Syndicalistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet