Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

François RUFFIN » Ma première question : quand la famille Mulliez s’enrichit et licencie »

Chers Camarades, Chers Collègues,

 

Vous le savez FO ne mélange pas la politique et le Syndicat ! Mais comment ne pas faire le rapprochement avec la première question posé et porté par un député( Francois RUFFIN) qui dénonce se que Force Ouvrière dénonce déjà depuis de nombreuses années au travers notamment  de nos nombreux Post.

Nous vous laissons prendre connaissance de cette question et surtout, nous vous invitons à lire(pour ceux qui ne l’auraient pas fait) nos Post sur l’optimisation fiscale et le système Auchan.

Bonne lecture:

Voici ma première question écrite adressée au gouvernement, à la ministre du Travail en l’occurrence. Il est possible que les services de l’Assemblée modifient, rectifient, y mettent des formes. Cela fait suite à nos rencontres avec les élus CGT-FO du site Simply-Market d’Amiens.

Monsieur François Ruffin alerte Madame la ministre d’Etat, ministre du travail, sur les licenciements en cours dans le groupe Mulliez.

Suite à une « réorganisation », à la fusion de Auchan et Atac, 70 postes vont être supprimés à Amiens, 870 au niveau français. Pour tous ces licenciements, pour l’instant, aucune prime supra-légale n’est prévue. (Sources FO et CGT.)

Le groupe de la famille Mulliez ne crie pourtant pas famine: « Auchan Holding a vu son bénéfice net progresser de 14% l’an dernier…  » (L’Express, 10 mars 2017). Les dividendes ont augmenté de 75 % en ce printemps 2017, à hauteur de 350 millions d’euros. Avec 26 milliards d’euros, Gérard Mulliez est aujourd’hui la troisième fortune de « France ». Entre guillemets, car la famille s’applique à déposer ses économies en Belgique: la Justice les a d’ailleurs perquisitionnés, les soupçonnant de fraude fiscale et de blanchiment. (Le Parisien, 10 mai 2016.)

Mais c’est un autre souci qu’on voudrait pointer: avec 84 millions d’€ (source entreprise), Auchan est, semble-t-il, le troisième plus gros bénéficiaire privé du Crédit Impôt Compétitivité Emploi (après Casino et Carrefour). L’année où ces aides étaient perçues pour la première fois, l’effectif a diminué de 1400 personnes… Mais les dividendes des actionnaires familiaux étaient triplés.

Ces aides ont été octroyées sans la moindre conditionnalité et, ajoutera-t-on, sans ciblage: la grande distribution n’est nullement soumise à la concurrence internationale.

Compte tenu de ces éléments, M. François Ruffin apprécierait que Madame la ministre fasse connaître les mesures qu’entend prendre le Gouvernement dans ce dossier, mais au-delà souhaite l’interroger sur ce que contiendrait la loi travail n°2 qui empêcherait les multinationales de licencier alors que leurs bénéfices grossissent.

 

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet et Vaucluse les lanceurs d’alertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet