Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Et on nous dit que c’est difficile !!

Auchan vise 100 milliards d’euros en 2017

Un hypermarché Auchan en Chine.

Le distributeur nordiste, qui réalise déjà 57% de ses ventes hors de France, mise notamment sur la franchise et les partenariats en Chine, Inde et Russie pour faire progresser de 67% son chiffre d’affaires sous enseigne en 4 ans.

Auchan a franchi un cap l’an passé. Pour la première fois de son histoire, les ventes sous enseignes (en comptant les franchisés) du distributeur nordiste ont dépassé les 60 milliards d’euros TTC.

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe a progressé de 5,8% en 2013, à 46,9 milliards d’euros, ce qui le place au dixième rang mondial. «Malgré des performances contrastées en zone euro, nous progressons grâce à nos relais de croissance que sont la Chine et la Russie», souligne Xavier de Mézerac, directeur financier du groupe. Si les ventes en France ont progressé de 2,2 %, elles ont reculé de 0,7% dans le reste de l’Europe occidentale et bondi de 16,9% dans le reste du monde. En revanche, le résultat net du groupe recule de 19%, à 656 millions d’euros, notamment en raison de la dépréciation de ses hypers italiens, et ne représente «malheureusement que 1,5% du chiffre d’affaires».

Cela n’arrête pas les ambitions d’Auchan, qui vise pour 2017 les 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires sous enseignes, ce qui représente un bond de 67 % en quatre ans. Pour y parvenir, le groupe, détenu à 87,8 % par la famille de son fondateur Gérard Mulliez, ne compte pas changer de stratégie.

Son moteur se situe plus que jamais loin du Nord. Il réalise déjà 57% de son activité hors de France, et cette proportion est appelée à croître. «Dès fin mars, nous devrions atteindre les 300 hypers en Asie grâce au fort développement en Chine, contre 266 en Europe occidentale et 121 en Europe centrale et de l’Est», prévoit le dirigeant.

L’an dernier, sur un total de 56 hypermarchés – son format de magasin phare – dans le monde, le groupe en a ouvert 45 en Chine, sous l’enseigne Auchan (9), mais surtout sous celle de son partenaire RT Mart (34). «La coexistence profite largement à nos deux enseignes, qui ont connu une légère progression à surface comparable. Elles se concurrencent pour rester leaders en positionnement prix et bénéficient, de plus, de synergies sur la logistique ou encore les achats», explique Xavier de Mézerac.

«Rénovations» en France

Auchan vient par ailleurs de faire son entrée en Inde via un accord de franchise avec le groupe local Max Hypermarket. Sept hypers sont déjà passés sous enseigne Auchan et une quinzaine d’ouvertures sont prévues en 2013.

Jusqu’ici, c’est en Russie qu’Auchan a connu sa plus belle réussite hors de l’Hexagone. Le pays, où le groupe a ouvert son premier magasin il y a dix ans, est devenu le deuxième contributeur au chiffre d’affaires. Et le potentiel semble loin d’être épuisé à l’Est. Auchan a acheté cet hiver 91 hypermarchés Real auprès du distributeur allemand Metro, implantés en Pologne, Roumanie, Ukraine et Russie. «Ces magasins conforteront notre position dans ces pays et rééquilibreront la répartition de nos activités», souligne Xavier de Mézerac.

Auchan se défend de délaisser la France, soulignant qu’il y a consacré un tiers de ses investissements, «surtout à des rénovations», explique Vincent Mignot, directeur général France. Le groupe teste aussi de nouvelles enseignes: Arcimbo, un drive complété d’une offre fruits et légumes. Ce concept s’ajoute à d’autres, qui n’ont pas tous fait leurs preuves: le magasin bio Cœur de Nature, le maraîcher Partisans du Goût, les supérettes de proximité et l’hyper hard discount Prixbas.

Par Annelot Huijgen

Source: www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet