Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Deux poids ! Deux mesures !

Bonjour,

Aujourd’hui, nous avons eu droit à une parodie de convocation en vue d’une sanction.

Nous avons un chef boulangerie chez FO, celui-ci a eu le malheur d’avoir une conscience professionnelle et de venir un dimanche afin de contrôler que ses chambres de fermentation étaient bien en marche car le samedi soir il est parti tard avec son employé et étaient tout deux très fatigués. Afin d’éviter à ses employés de galérer et de pouvoir fournir du pain le lundi à ses clients et donc perte de chiffre d’affaires et risque de client fort mécontent, il est donc venu sur son temps libre. Sachant que derrière il était en congés.

Il a été reçu ce jour en lui reprochant qu’il avait mit en avant la responsabilité du directeur si il lui était arrivé un accident, et que pour cela il risquait d’être sanctionné !

Comme nous disions en titre deux poids deux mesures, rappelons-nous: il y a peu de temps un chef de secteur a mis une claque derrière la tête d’une employée.

Que lui est-il arrivé sachant que la sanction pour atteinte à l’intégrité physique est normalement le licenciement ?

Et bien ce monsieur a parait-il été reçu par notre ancien directeur, sans courrier recommandé, à l’amiable donc et celui-ci déambule toujours à ce jour dans notre magasin !!

Alors, si nous avons tout bien compris il ne faut surtout pas avoir de conscience professionnelle… mais par contre, on peut se permettre de frapper les gens ???… c’est ça ????

Si ça ce n’est pas de la discrimination syndicale, que l’on nous explique ce que c’est !!!

Après le déclenchement d’une enquête CHSCT sur le rayon boulangerie ça continu… Ah oui, c’est vrai lors de son retour après ses huit mois de dépression, il a été dit que l’on ne comptait plus sur lui….

Alors que faut-il faire sur le magasin du Pontet pour réellement faire son travail, quand va t-on pouvoir travail sereinement sur notre établissement ?
Notre organisation ne souhaite plus entrer dans le dialogue de sourd que certains cherche a recréer. Apparemment certains n’ont pas encore compris qu’il y avait eu du changement sur notre magasin et cherche toujours la faute là ou il n’y en a pas.

Pour ces personnes là, nous disons tant pis, vous ne savez pas prendre le train quand il passe, nous oui, maintenant nous ne nous fatiguerons plus en discussion ou autres, chaque dossier ira au tribunal, mais à coté nous discuterons avec notre nouveau patron.

Nous attendons maintenant que l’agent de sécurité soit reçu, notre délégué syndical va se faire un plaisir de l’assister.

A bon entendeur.

Force Ouvrière libre, indépendant et déterminé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet