Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Déconstruire le Système Auchan, Extension du domaine de la communication, partie III.

Chers Camarades, chers Collègues,

 

En apparence, les méthodes de management ne cessent de se renouveler : on ne compte plus les prétendues nouveautés qui apparaissent jour après jour sur ce marché.

En réalité, Auchan tourne en rond : confronté à l’obsolescence chaque jour un peu plus évidente de son modèle économique (voir posts précédents), les Actionnaires Familiaux croient pouvoir adapter la bureaucratie qu’est devenue l’entreprise (l’exact contraire de l’agilité revendiquée) en puisant dans un corpus de doctrines simplistes, les moyens de résoudre cette problématique existentielle. Ex, le récent changement de « Gouvernance ».

L’ignorance persistante des plus récents acquis en sciences sociales ne cesse de causer des ravages. Les résultats d’Auchan France qui nous seront prochainement dévoilés seront là pour en témoigner.

Habillant les idées reçues d’un jargon déconnecté de la réalité, dirigeants et managers commettent des erreurs de raisonnement et des confusions qui pénalisent toujours plus leurs décisions.

Il suffit de lire la presse professionnelle (LSA) pour constater cette réalité :

Une Novlangue à destination des Bobos branchés qui méprise le socle historique d’Auchan : les familles avec enfants. Familles de plus en plus mises à mal par les conséquences des spéculations financières des Oligarchies qui nous gouvernent. Les perdants de la mondialisation.

Manifestement, la Direction Générale n’a pas encore réalisé que la crise financière déclenchée en 2007 continue à produire ses ravages et que les Chiffres d’affaires en régression permanente témoignent de cet aveuglement suicidaire.

Nous venons d’apprendre ce Jeudi 14 Janvier 2016, que Leclerc et Aldi eux, continuent à prendre des parts de marché en France (voir article). C’est vrai qu’ils ignorent les bienfaits du Flash-mob…

 

Les conséquences du retrait du travail

 

Il faut s’entendre sur l’expression « retrait du travail ». Il ne s’agit pas d’un retrait en temps, d’une tentative sournoise d’arriver toujours plus tard et de partir toujours plus tôt.

Même si les statistiques de l’OCDE confirment que le temps de travail effectif diminue pour tous les salariés, ce n’est pas la menace la plus sérieuse qui guette Auchan.

Moins directement perceptible mais beaucoup plus pénalisant est le désinvestissement émotionnel du travail, celui qui conduit à « y mettre peu de soi-même » et à donner la priorité à des investissements alternatifs.

Ce fut une découverte traumatisante pour Auchan et au début, totalement incompréhensible : alors que l’emploi ne cesse de se dégrader, que les contrats proposés aux salariés sont de plus en plus précaires, malgré tous ces facteurs qui devraient donner à Auchan un avantage décisif, le management doit affronter un marché de plus en plus concurrentiel dès lors qu’il s’agit d’obtenir l’investissement des « associés-collaborateurs… ».

 

Et sur cette dimension capitale, Auchan ne parvient plus à faire valoir un avantage compétitif.

Nos valeurs créent de la valeur ?

 

La confiance qui autrefois unissait les Actionnaires Familiaux et les « associés-collaborateurs » a totalement disparue aujourd’hui. La manipulation du langage que nous avons précédemment mis à jour est cet aveu d’impuissance face à une réalité qui se dérobe chaque jour un peu plus aux prétentions de la Direction Générale. C’est la mission de la Direction de la Communication que de diffuser la propagande dans le Système. Et c’est ainsi que la défiance s’est installée : les retraits massifs de Valauchan qui nous sont signalés témoignent de cette réalité. Comment faire confiance à des Dirigeants qui nous mentent en permanence allant jusqu’à manipuler les élections professionnelles comme nous ne cessons de le dénoncer ?

Nous allons examiner un spectaculaire exemple de propagande du Système aux fins d’encenser le nouveau Directeur Général de l’époque et ses merveilleux pouvoirs incarnés dans sa personne. Cette mise en scène est orchestrée par la Direction de la Communication et relayée par le Syndicat aux ordres : la CFTC.

 

L’Homme qui fait bouger les lignes chez Auchan.

LSA, 21 Novembre 2013.

Le nouveau patron d’Auchan de l’époque est décrit comme « un boulimique de la vie, du boulot, des gens. Il est cordial, accessible, infatigable : il dort cinq heures par nuit… »

Il s’est donné pour mission de « refonder » Auchan. On n’hésite pas à donner la parole à l’ancien Maire du Havre « On regrette juste qu’il ait été si performant, on ne nous l’aurait pas enlevé si vite ! ».

Dès les premières lignes, on est frappés par le caractère « sur-naturel » du nouveau DG. Peut-être la Direction de la Communication s’est-elle volontairement abstenue de proclamer que son idole marchait aussi sur l’eau.

Poursuivons.

Non seulement le nouveau Directeur Général possède des pouvoirs surnaturels, mais en plus, il est doté d’une « belle âme » qui s’épanouit dans les bonnes œuvres. Un moine soldat en quelque sorte.

Plus fort encore ; c’est un aventurier, un conquérant que les Actionnaires Familiaux nous ont fait la grâce de nommer pour nous emmener vers les sommets. « J’ai voulu être guide de haute montagne. Mais je n’étais pas assez bon ». Il sera donc Directeur Général Auchan France. Sa vocation de grand commerçant, il la découvrira en Guyanne, dans la forêt vierge, en s’initiant au business du poulet boucané… Aguirre, la colère de Dieu.

L’ancien Directeur de Vélizy, aujourd’hui à la communication, est fan et n’hésite pas à évoquer la prédestination : « Entre directeurs, on se disait qu’il avait été choisi pour faire bouger l’ordre établi ». On peut dire que l’ordre établi, il a été en effet quelque peu bousculé (comme les Volfonis, façon puzzle…).

Cette mission fera l’objet de cette magnifique Liturgie baptisée : « Cap 2020 ». Une boussole sans direction qui agit comme un véritable mantra. Une récitation managériale.

Las, nous avons appris en Octobre 2015, soit un peu plus de 2 ans après cette Hagiographie, que ce Prince Thaumaturge allait être retiré à notre affection pour se consacrer à l’innovation en Chine.

De l’Empire des Mulliez à l’Empire du Milieu en quelque sorte…. Ils vont rire jaune.

La CFTC ou les idiots utiles qui servent la soupe

On peut encore comprendre que la Direction de la Communication puisse communiquer en chantant les louanges des Princes qui nous gouvernent : elle est payée pour ça.

Mais la bouffonnerie atteint son comble lorsque la CFTC, section Valence Guilherand-granges, reprend cette propagande comme gage de servilité à ses maîtres.

Nous vous posons la question : est-ce la mission d’un syndicat que de se prosterner ainsi devant la Direction Générale Auchan France ? Lorsque nous voyons les résultats très concrets que cela produit, on ne peut qu’être saisis d’effroi.

Oui les lignes ont bougées chez Auchan :

  • Pertes incessantes de nos parts de marché,
  • Effondrement des Cashs-flows,
  • Pertes sur nos avoirs dans Valauchan,
  • Pressions sur les équipes et dégradation accélérée des conditions de travail,
  • Plans de licenciements déguisés que l’on peut qualifier de boursiers….

La mission d’un syndicat qui sollicite les suffrages des salariés lors des élections professionnelles est de se battre pour défendre et améliorer le statut des salariés.

Face à un capitalisme chaque jour plus prédateur, les hommes et les femmes d’Auchan doivent se lever et remettre en cause cette CFTC qui, avec le SEGA/CGC, nous mentent et nous trompent au profit exclusif des élus et de la Direction Générale Auchan France.

Tout est fait aux fins de verrouiller la composition du CCE, seul organe habilité à discuter et valider les politiques d’entreprise. Tout est sous contrôle.

Mais en même temps, il suffit d’écouter Etienne de la Boétie « Soyez assurés de ne plus servir et vous devenez libres ».

Encore une fois, nous sommes conscients de la responsabilité que nous portons : vous permettre de comprendre les mécanismes occultes qui sont à l’œuvre pour nous dominer jour après jour et empêcher l’expression de propositions concrètes fondées sur de véritables alternatives aux orientations qui nous condamnent.

Personne ne pourra dire : « Je ne savais pas ». Certains peuvent être tentés de fermer les yeux : il leur faut juste savoir qu’à force de justifier l’injustifiable, on finit toujours par accepter l’inacceptable.

Quant à nous, nous poursuivrons inlassablement ce travail de déconstruction du Système Auchan.

 

L’Apocalypse, c’est maintenant.

FORCE OUVRIERE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

2 Comments

Add a Comment
  1. A mes débuts de travailleur, un vieux syndicaliste me disait: « Tu sais il faut toujours aller à l’avantage de l’employé et non de l’employeur » C’est un principe du droit du travail.

    Aujourd’hui avec un peu de recule, je m’aperçois que cela est faut. On recherche le profit sans voir l’intérêt de l’employé et parfois en faisant fi de toute considération de sa personne.

    La désinvolture vient nous frapper de plein fouet, lorsque l’on parle des avantages Auchan.

    Aujourd’hui il ne reste que la carte avec les 10%. C’est déjà suffisant, pour les manants que nous sommes.

    Fini les 17 mois de salaire par an obtenu grâce aux primes, le valauchan à 50% de revenu annuel.
    Pourtant l’aventure était belle, mieux que de rentrer dans l’administration ou à la banque de France, les personnes voulaient faire parti de cette grande maison.

    Nous pouvons que constater la dégradation des avantages au profit d’une poignée de personnes.

    La dernière crise financière, nous a fait passer de 55 milliardaires à 66, soit 11 de plus pour la France.

    A QUI PROFIT LE CRIME?????

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Salut Ramat,

      En tout cas nous on le sait a qui cela profite puisque ce n’est pas à nous pauvre salariés.
      Mais tu peut nous faire confiance pour engager toute actions qui fera condamner l’entreprise au profit des salariés.
      La dessus nous ne langerons rien et irons jusqu’au bout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet