Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Déconstruire le Système Auchan, Episode I !

Chers Camarades, chers Collègues,

 

Extension du domaine de la Communication.

 La gestion de la communication a toujours été une priorité absolue pour Auchan. Nous pouvons tous et toutes constater cette déferlante de messages qui nous ont infligés tant en interne qu’en externe. La lecture des communiqués Groupe Auchan est d’une drôlerie….Tout va bien, dormez tranquilles, le Système contrôle la situation. Une version actualisée de 1984, le célèbre roman de Georges Orwell qui révèle les ravages de cette Novlangue si bien illustrée par la Direction de la Communication.

Il s’agit d’une composante essentielle du Système car la règle d’or pour Auchan est de mettre en œuvre une communication maitrisée afin de gérer à son profit les tensions qui nous entourent.

D’où le succès grandissant de la PNL pour «  programmation neurolinguistique ».

Cette technique de maîtrise de la communication propose aux gens toute une série de recommandations censées leur permettre de changer d’attitude et de créer de nouvelles « spontanéités » adaptées aux différentes situations de vie.

Originaire des Etats-Unis, la PNL est présentée comme une approche du développement personnel qui propose de parvenir à des changements capables d’entraîner le bien-être. La PNL vise à « reprogrammer » le cerveau afin d’y ajouter de nouveaux potentiels. Comme son nom l’indique, la programmation neurolinguistique peut y arriver en agissant sur les capacités de communication. Dans le détail, elle vise à identifier les comportements et les réflexes inadaptés, et les remplacer ensuite par des comportements et des réflexes plus constructifs.

Certes, la manipulation a toujours existée… Comme l’expliquait déjà Platon, il existe deux sortes de discours : ceux qui visent à progresser sur le chemin de la connaissance et ceux qui visent à obtenir un bénéfice extérieur à l’ordre du discours et qui relève de la sophistique, un langage entaché de mensonges et de manipulations.

Ce qui caractérise notre monde moderne est le renversement de l’ordre des valeurs. Le management consacre les sophismes : le discours le plus « noble » n’est plus celui qui vise à progresser sur le chemin de la connaissance, mais celui qui cherche à changer l’attitude des gens ou à aider les gens à s’imposer aux autres.

Le langage est ainsi manipulé, car on préfère l’efficacité à la vérité. Et les pratiques managériales de Auchan consacrent au quotidien cette dimension : non seulement tout peut être dit sur n’importe quoi, mais aussi tout peut être justifié au nom de n’importe quoi.

                                                                                 *

                                                                      *                      *

Parmi la multitude de discours creux qui ont pour prétention la création d’un monde merveilleux (la fable de Amélie Poulain), un exemple est particulièrement frappant, illustrant de façon spectaculaire cette manipulation sophistique.

Sur le site Auchan Retail, division Ressources Humaines, on peut lire :

« Notre ambition : faire des marques d’Auchan, les marques connectées omnicanales préférées des clients, des collaborateurs associés et des partenaires ». Les marques connectées omnicanales ? De véritables illusionnistes qu’on vous dit.

Et plus loin, la nouvelle Directrice des Ressources Humaines proclame dans une splendide Novlangue :

« J’ai souhaité pour accompagner le développement des collaborateurs et de notre entreprise, une équipe de professionnels passionnés par leur métier, attentifs aux autres, exemplaires, simples dans leur contact et tournés vers le client ; cette diversité illustre la diversité de nos métiers.

Etre proche et à votre écoute, travailler ensemble, agir avec vous, seront nos priorités, afin que chacun d’entre vous puisse vivre le projet humain d’Auchan et soit un vrai ambassadeur auprès de nos clients ».

 Un véritable discours à dimension Théologique qui à pour vocation de nier le réel. Ce réel qu’il faut à tous prix ré-enchanter (rappelez-vous : ré-enchanter l’Hypermarché et ses merveilles…) afin de le rendre acceptable par tous les salariés qui sont de moins en moins dupes de cette comédie.

La mode, qui est à la rhétorique d’amortissement, pousse à matelasser le lexique pour rendre les choses sinon plus appétissantes, du moins mieux avalées. C’est ainsi que les mots se vengent de ceux qui prétendent les manipuler.

La Direction des Ressources Humaines définit ses attentes et ses priorités, en expliquant les résultats qu’elle attend de chaque salarié. Elle se pose en catalyseur : celle qui peut rendre possible la réaction chimique entre les talents de chacun et les objectifs de Auchan France ; celle qui est capable de valoriser les compétences des uns et des autres, tout en visant les intérêts supérieurs du Système.

En expert du management, la DRH considère que la seule façon d’atteindre les objectifs assignés par les Actionnaires Familiaux est de faire en sorte que les salariés soient convaincus que leur réussite est son objectif principal. Elle fait confiance aux talents de tous, et elle cherche à s’appuyer sur toutes les potentialités en n’hésitant pas à mettre en avant la simplicité, l’exemplarité : un nouvel Ordre Mendiant en quelque sorte, tourné vers l’édification d’un monde meilleur….

La DRH entend montrer qu’elle s’intéresse au sort de chacun, qu’elle se préoccupe de la réussite de tout le monde. Pour cela, elle est prête à miser sur ce qu’il y a d’unique chez chaque personne et à stimuler l’excellence individuelle (travailler ensemble, agir avec vous….). Il s’agit de prendre en compte les aspirations de chacun pour fédérer l’ensemble des salariés d’Auchan autour d’un système de valeurs dans lequel tous sont censés pouvoir se reconnaître. Que l’on soit jeune, plus âgé, hommes, femmes de toutes origines et de toutes confessions (la fameuse diversité), peu importe : chacun doit donner beaucoup au Système car il est un bien collectif. Notre entreprise, comme ils disent…

Chacun doit apprendre à maîtriser les changements (permanents chez Auchan : un clou en chasse un autre), en comprenant ce qui lui convient le mieux et en déterminant ce pour quoi il est a priori « fait ».

A chacun sa place. A chacun son rôle. Dans un but commun : le triomphe d’Auchan…même s’il faut pour cela sacrifier les hommes et les femmes qui, eux, font tourner le Système.

Le mélange entre l’affectivité (faire appel aux émotions) et l’utilité (la performance collective) n’est-il pas un des ingrédients de la rhétorique d’Auchan ?

La finalité des discours incessants du Système est de chercher à convaincre les salariés que le premier souci de Auchan est leur bien-être et non pas ses profits.

Conclusion

Pointer les ambiguïtés du discours managérial, et dévoiler ainsi la manipulation dont il est porteur, n’est pourtant pas un vain exercice de style. Car les mots ont un sens, mais sont aussi une arme : « Les mots, écrivait Victor Klemperer, peuvent être comme de minuscules doses d’arsenic : on les avale sans y prendre garde, ils semblent ne faire aucun effet, et voilà qu’après quelque temps l’effet toxique se fait sentir ».

Pour pouvoir éviter que la dose de poison avalé aujourd’hui dans notre vie professionnelle ne devienne mortelle, il faut pouvoir mettre de l’ordre et « nommer » le sentiment de malaise qu’on éprouve face aux discours dominants qui nous sont imposés, sans parfois en connaître la signification.

 

Terminons ce premier volet avec cette belle formule de Saint-Exupéry :

« Découvrir les choses cachées derrière les choses cachées ».

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

 

 

1 Comment

Add a Comment
  1. Paracelse (1493- 1541) alchimiste, astrologue et médecin suisse.

    «Omnia enim nihil sine veneno venenum dose non determinat unum uenenum.  »

    « Toutes les choses sont poison, et rien n’est sans poison ; seule la dose détermine ce qui n’est pas un poison. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet