Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Coupable d’avoir été accusée !

Chers Camarades, chers Collègues,

 

Lorsque les historiens se pencheront sur la chute de l’Empire, ils observeront très certainement cette bascule qui s’est opérée dans l’esprit de nos dirigeants, consistant à criminaliser tout ce qui peut « porter atteinte » à leur course effrénée au pognon.

C’est le sort tragique qui a été fait à Vicky, Hôtesse de caisse depuis 15 ans à Auchan Longuenesse. Accusée d’être la complice d’une cliente indélicate, la jeune femme est immédiatement suspendue et placée en garde à vue. Traumatisée par ce traitement habituellement réservé à la grande délinquance, Vicky est hospitalisée pendant 48 jours sans que personne de la Direction ne daigne prendre de ses nouvelles. Voir article Voix du Nord.

En plus de vivre ce calvaire, Vicky se retrouve sans salaire pendant 4 mois. Elle doit vendre sa maison pour subvenir aux besoins de sa famille. « C’est un engrenage qui nous a fait tout perdre », explique-t-elle, révoltée par une telle ignominie.

Il lui a fallu attendre deux ans pour qu’elle soit relaxée des accusations d’Auchan. Depuis, c’est entre Bordeaux et Angoulême que Vicky et ses trois enfants reprennent goût à la vie en attendant que la justice se prononce sur son licenciement abusif.

Pourquoi une telle sauvagerie ? Pourquoi s’acharner ainsi sur les êtres humains qui, à présent, sont considérés comme une simple variable d’ajustement, uniquement dédiés à l’enrichissement des Mulliez ? Ces questions, les salariés se les posent tous les jours et sont indignés par ces agissements.

La honte doit changer de camp

Les retombées de cette sauvagerie ne peuvent être mesurées tout de suite, mais le constat est déjà accablant.

Dans un pays, la France, où une Multinationale se croit autorisée à traiter ses salariés comme quantité négligeable, le silence des Institutions devient assourdissant. Vicky a tenté vaillamment de briser son stigmate et de pointer un doigt accusateur vers sa Direction envers et contre tout, montrant le chemin à des centaines, à des milliers d’hommes et de femmes qui n’en peuvent plus de subir cette oppression, et qui n’ont jamais pu crier à la face du monde qu’ils sont des êtres humains. Pas des « choses » exploitables et manipulables à l’envie.

Cette femme s’est retrouvée seule, victime de l’acharnement des uns et de l’oubli des autres, alors qu’il faudrait tout faire pour que son histoire ne soit pas oubliée, pour que, malgré son anonymat, elle montre la voie et qu’ainsi, petit à petit, plus nombreux soient ceux qui oseront relever la tête. Et même à visage découvert. Car la honte doit changer de camp.

Parce que c’est cela aussi cette Entreprise Coupable avant d’avoir été jugé!

Une Question se pose !

Est ce que cette Entreprise fait de même lorsqu’il s’agit de personnes de ses syndicats complaisant?

A suivre…

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet et Vaucluse les lanceurs d’alertes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet