Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Compte rendu Reunion CE du 27 Aout 2013

SEGA N’APPRÉCIE PAS NOS COMMENTAIRES SUR LES RÉUNIONS C.E… ET POURTANT !

 

Chers Camarades,

 

Petit compte rendu de la réunion du CE du mois d’aout.

Une assignation faite par le syndicat SEGA à l’encontre de la secrétaire et la trésorière du CE, laisse entendre que le CE toucherait 300 000€ pour les œuvres sociales et 40 000 € pour le budget de fonctionnement, cette somme étant bien au-delà de ce que donne l’établissement.

Le CE ne sachant pas lui-même si la somme versée pour sa subvention est conforme, car le compte 641 de l’URSAFF n’étant pas remis aux élus à l‘heure actuelle, et malgré des demandes répétées, se basent donc sur les dires du SEGA qui apparemment en savent plus que les élus FO du CE.

Ordre du jour, plusieurs délibérations et votes.

Sur la première délibération il s’agissait de voter une délibération permettant au CE d’intervenir volontairement dans l’affaire opposant des Élus SEGA/CFE/CGC à la secrétaire du CE et à la trésorière.

Il était important pour les Élus du CE, de défendre ses représentants.

Après lecture de la délibération, le président demande si quelqu’un a des remarques, et là, personne du syndicat SEGA /CFE:CGC ne s’expriment.

Et pour cause!

Le vote, la délibération est approuvée.

Vient ensuite le vote pour le représentant du CE pour ester en justice suite à la délibération.

Un seul candidat se propose, M.Castaldi

Le vote se passe 4 voix pour et trois voix contre. SEGA ne présente aucun candidat et au lieu de s’abstenir ils votent contre …

Un autre point porté sur une délibération, concernant l’assignation des Elus SEGA/CFE/CGC qui affirment que la subvention du CE serait de 300 000 euros pour les oeuvres sociales et de 40 000 euros pour le fonctionnement.  Suite à cette déclaration des Elus SEGA/CFE/CGC, les élus FO du CE demandent la rétroactivité des sommes dues.

La lecture est donc faite de cette délibération, le président demande si quelqu’un a quelque chose à dire, et là, de nouveau silence de la part des Elus SEGA/CFE/CGC.

Le vote de la demande de la rétroactivité des sommes dues est approuvé par FO et SEGA, lui, vote contre. (Ce qui est en totale contradiction avec leur assignation, du fait)

Le CE de nouveau désigne une personne pour ester en justice dans ce dossier:

Un seul candidat de nouveau se présente M.Castaldi

Vote 4 Pour et 3 contre. Décidément notre camarade élu n’est pas apprécié par les Élus SEGA/CFE/CGC.

Au final, comment peut-on tenir des propos mettant en difficulté la direction dans une assignation au tribunal et après voter contre une délibération qui ne fait que reprendre leurs propres propos.

 Le syndicat Force Ouvrière dénonce ce double langage qui d’un côté fait croire que le SEGA/CFE/CGC se bat pour défendre l’intérêt des salariés et de leurs familles, et de l’autre, voter « contre »  des actions et délibérations allant dans le sens des intérêts des salariés et de leurs familles.

Nous constatons une nouvelle fois, qu’ils  ne défendent que les intérêts de la direction, voire uniquement les leurs!

Mais à propos, quels sont-ils leurs intérêts ?

Force Ouvrière lui se bat pour l’intérêt des salariés et de leurs familles, et ses élus également.

 Personne ne nous dicte ce que nous avons à faire pour sauvegarder les intérêts des salariés.

 Ni la direction et certainement pas un syndicat complaisant, nous ferons dévier de notre devoir.

Nous vous laisserons une nouvelle fois seul juge.

 

ALEA JACTA EST.

Mouton

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet