Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Communiqué du vendredi 14 octobre 2011

Le salarié corvéable… sans merci !

 

Force Ouvrière s’insurge contre l’adoption par l’Assemblée Nationale en première lecture de certaines dispositions de la proposition de loi Warsman.

En particulier, elle s’oppose fermement à la disposition qui vise à autoriser l’employeur, sous couvert d’un accord collectif, à moduler le nombre d’heures travaillées sans que cela constitue une modification du contrat de travail nécessitant l’accord exprès du salarié.

Il ne s’agit pas d’une simple mesure de simplification mais d’une véritable modification du code du travail qui n’a pour objectif que de contrer une jurisprudence de la Cour de cassation devenue source d’inquiétude pour les employeurs…

FO dénonce cette atteinte portée aux droits fondamentaux des salariés et en particulier à leur vie familiale et personnelle et qui introduit à leur encontre encore plus de flexibilité qu’ils devront subir sans pouvoir  s’y opposer.

FO rappelle son attachement à la liberté contractuelle et à l’autonomie de la négociation collective qui ont été fragilisées ces dernières années par les différentes interventions du législateur favorisant en particulier la négociation dérogatoire.

Un juste équilibre doit être recherché entre négociation collective et contrat de travail et ne peut être trouvé que par la réaffirmation du principe de faveur.

C’est pourquoi FO réaffirme son opposition et demande le retrait de cette disposition source d’insécurité juridique pour les salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet