Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Comité Central d’Entreprise Auchan France

reunionUne réunion extraordinaire du Comité Central d’Entreprise s’est déroulée ce jeudi. La Direction a présenté deux projets aux représentants du personnel. Voici un résumé des échanges. Beaucoup de débats passionnés sur ces sujets et une Direction peu soutenue dans ses convictions…

 

 

Information et consultation sur le projet de création d’un centre de services partagés relatif à la gestion administrative du personnel et de la paie.

La Direction souhaite mutualiser les services de paie et de gestion administrative du personnel au sein d’un CSP. Cela vise à harmoniser les processus, diminuer les coups et ouvrir cette gestion à d’autres sociétés et enseignes (Simply, Alinea,…) et pourquoi pas un jour en dehors du groupe.

Ce CSP, Auchan souhaite l’intégrer dans une société, SODEC. Ainsi, les salariés concernés (environ 90 personnes) sortiront d’Auchan France, seront « transférés » dans la société Sodec. Dans les faits, aucun changement dans leur statut social (juste la ristourne personnel qui devra être compensée par un autre mécanisme). Leur lieu de travail restera inchangé selon la Direction. Pour les salariés concernés sur le site de Villeneuve, le CSP devrait sans doute s’ouvrir sur Croix ce qui génère quand même un changement.

Et donc pour la suite de cette « externalisation en interne », Sodec pourra assurer la gestion de la paie pour Auchan, Alinea, Symply, Chronodrive, franchisés,…, et potentiellement toute autre enseigne de la Galaxie Mulliez.

Les avis rendus sont :

CFDT : Malgré les garanties apportées sur le statut social, n’émet aucun avis.

CGT : n’émet pas d’avis.

CFTC : n’émet pas d’avis.

FO : s’interroge pourquoi ce dossier arrive si tôt en consultation (le début de l’activité du CSP n’est prévu que pour le 1er janvier 2016). Sur le statut social des salariés concernés, pas d’inquiétude particulière. FO s’interroge aussi sur le fait que cette organisation aurait pu naître tout en restant dans le périmètre d’Auchan France. Pourquoi pas ? FO n’émet pas d’avis sur ce projet.

CGC: Avis favorable.

Information et consultation sur le projet Loss Prévention

La Direction présente un logiciel de prévention des pertes. Le but affiché est de lutter contre la démarque inconnue en « employant mieux les ressources humaines ». Une première étape, menée sur le périmètre des caisses vise à fiabiliser les passages en caisses. L’outil est capable d’analyser une grande quantité de données pour trouver des anomalies (erreurs ou malversations). Pour la Direction, ce logiciel n’est pas un outil de « flicage » des hôtes et hôtesses mais de prévention, de dissuasion et de meilleure assimilation des process…

L’outil serait piloté en centrale par un analyste à qui remonte tout le flux de données. Il pourra lancer des requêtes en fonction notamment de récurrences et remonter les anomalies aux managers (ndlr: l’analyste pourra donc identifier des anomalies précises, avec le n° de magasin, le n° d’hôtesse, et le tout dans un parfait anonymat nous dit-on…).

La quasi-totalité des membres du CCE ont relaté des retours d’expériences précis qui se heurtent en totalité avec un tel projet. Par exemple, l’autonomie élargie accordée au personnel des caisses (satisfaire le client, être acteur dans certaines décisions cadrées, le « oui » en caisse) ne pourra perdurer. Comment une hôtesse de caisse osera t’elle encore prendre une initiative, même anodine, à partir du moment ou elle sait que son action pourra générer des anomalies qui, mises bout à bout, pourront constituer un ensemble sanctionnable ?

À l’issue de la présentation mouvementée, très commentée et même inachevée (la fin du support n’ayant même pas été balayé), les avis rendus sont :

FO : Avis défavorable (voir plus bas).

CGT : On se trompe de cible pour attaquer la démarque inconnue par les caisses. Se pose des questions sur les moyens humains et matériels en place pour assurer une herméticité des sites. Avis défavorable.

CFDT : N’a pas de données précises sur le démarque inconnue qui trouve son origine en caisses. On ne redonne pas la main. Avis défavorable.

CFTC : La confiance n’exclut pas le contrôle mais la présentation faite est dérangeante, parle surtout de fraude et de malversations. Avis défavorable.

CGC : Avis défavorable. On ne sort pas du cadre d’un système supplémentaire de contrôle des hôtesses de caisses débouchant sur une sanction.

Nous verrons donc si Auchan fait tout de même le choix de concrétiser ce projet pour lequel s’opposent l’ensemble des représentants du personnel.

Ci-dessous l’avis motivé des élus FO :

Avis des membres FO au CCE du 25 septembre 2014

InFO by FO  site de la centrale

Force Ouvrière Libre,Indépendant et Déterminé

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet