Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Ca y est la peur s’installe chez les Bouffons du roi!

Chers Camarades, Chers Collègues,

Suite à notre dernier post vous relatant ce qui se passe au CE du magasin et les coalitions entre SEGA et la direction, voilà que le Secrétaire du CE affiche dans le tableau CE un message mettant en cause la gestion une nouvelle fois de l’ancien CE et notamment à travers cela nos camarades licenciés.

Pourquoi agir de la sorte nous direz-vous ?

Et bien la reponse est plutôt simple, non seulement Auchan a peur que nos collègues soient réintégrés un jour, car leurs licenciements n’auraient jamais dû avoir lieu et donc il faut au travers de leurs aides de camp (vous savez les bouffons du roi!), il faut que ceux-ci les aident à constituer un dossier à charge.

Pour cela, que vont-ils mettre en place et bien tout simplement la déclaration Ursaff que l’ancien bureau n’a pas rempli (entre nous seul reproche que l’on peut leur faire).

Cette déclaration doit être remplie par le secrétaire aidé du trésorier, or nos collègues ont été licenciés en juillet 2016 et cette déclaration a été effectuée pratiquement un an auparavant.

Par qui ? Pourquoi ? Et surtout comment ?

C’est le Secrétaire actuel du CE qui l’a établit (d’après ses dires lors du dernier CE de décembre), d’autant plus que lors du CE de novembre la direction, le secrétaire, la trésorière disaient que personne ne l’avait remplit !

Bizarre, elle s’est remplie toute seule en l’espace d’un mois….

Non, bien sûr, il fallait encore mettre cela sur le dos de nos collègues afin de les discréditer encore plus.

Parce que c’est ça la collusion, un syndicat qui travaille ou magouille pour son patron et non pour les salariés.

Une personne qui siège au prud’homme et qui fait de fausses déclarations lors de séances de CE, qui dit une chose et après en dit une autre, qui établit une déclaration Urssaff (aidé de qui on se le demande ?) et qui déclare de fausses informations afin que le CE soit redressé et qu’ils puissent mettre cela sur le dos de nos collègues, tout en sachant que c’est l’entreprise qui payera, car au final le redressement des CE Auchan France s’élève à plus de trois millions. Mais rassurez-vous les CE ne payent pas, car la plupart sont gérés par la CFTC et le SEGA/CFE/CGC, donc leurs serviteurs !

«  Nous avons décidé que le montant global du redressement URSSAF concernant les activités sociales et culturelles des comités d’établissement serait pris en charge par l’entreprise ».

Courrier de la DRH Auchan France du 30 Novembre 2016. Nous le tenons à votre disposition.

Pourtant, ils laissent croire aux salariés que cela va coûter de l’argent au CE alors qu’ils savent puisqu’ils ont le document du national que tous les redressements Urssaf des CE donc le nôtre également sont pris en charge par Auchan.

C’est donc bien de la diffamation, de la calomnie de leur part.

Quand on mange dans la gamelle, il faut faire attention qu’un chien beaucoup plus gros et beaucoup plus agressif et intelligent ne viennent pas vous la renverser.

Nous sommes ce gros chien, et non seulement nous renversons votre gamelle, mais en plus nous réunissons des éléments de compromissions de votre part.

L’Urssaf aurait dû au pire dresser une amende pour n’avoir pas rempli de déclaration et non un recours exhaustif reprenant des éléments que seule une déclaration remplie aurait pu établir, car cette déclaration établie par le secrétaire est fausse.

Nos élus d’ailleurs attendent que le secrétaire leur remette une copie de cette déclaration s’il n’a rien à se reprocher ?

C’est très grave pour un conseiller prud’hommal de faire de tels actes ! Rassurez-vous, il ne nous attaquera pas, car sinon tout cela éclaterait au grand jour ! Car nous avons les preuves que sa déclaration est fausse et qu’il est bien la cause de par ses écrits du redressement. Hé oui !!!

Bientôt mes camarades, Bientôt!

Voila le Communiqué affiché FO Magasin

  • LE PETIT MONDE DES OUI OUI MENTEURS !
    Nous constatons que les élus SEGA au CE communiquent ardemment
    sur des personnes dont ils ont grandement servi la direction dans leurs licenciements.
    Il est facile de parler des absents, surtout quand on est très loin d’être irréprochable.
    Les élus SEGA ont l’air d’oublier qu’ils faisaient également partie du CE dans cette période.
    Parlons un peu de cette déclaration faite à l’URSSAF.
    Au mois de novembre, en réunion CE le secrétaire et la trésorière nous disent qu’aucune
    déclaration n’a été faite à l’URSSAF.
    Au mois de décembre, la présentation détaille le redressement, d’où la question de
    notre Représentant syndical : il y a donc eu une déclaration de faite puisqu’on a le détail ?
    Et là, le bug du siècle, le directeur dans l’embarras essaie de répondre avant que le secrétaire
    vienne à son secours et nous dise que c’est lui qui l’a rempli.
    Ah, encore un mensonge…
    Il est étonnant que ces personnes mises en place par le directeur grâce à son vote,
    n’est pas mentionné que le redressement est sur le national et sur de nombreux magasins
    dont 80% sont détenus par la CFTC et SEGA, si proche de leurs directions…
    Nous comprenons mieux dès lors, pourquoi Auchan a décidé de payer le redressement
    de tous les magasins, donc aucun impact sur le CE…
    Ah encore un mensonge…
    Ne vous inquiétez pas chers élus SEGA, nous allons bientôt expliquer à nos collègues
    ce qui s’est passé depuis que le directeur vous a mis en place par son vote,
    et pourquoi vous ne voulez plus que nous enregistrions le CE ainsi que le directeur !
    Quand on essaie de salir les gens, il faut d’abord s’assurer d’être propre sur soi…

          A bon entendeur !

FORCE OUVRIÈRE LIBRE INDÉPENDANT DÉTERMINÉ

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet les lanceurs d’alertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet