Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Auchan va tester le premier magasin sans caissiers ni vendeurs de France à Villeneuve-d’Ascq

Un magasin sans caissiers ni vendeurs : c’est le concept d’Auchan Minute, qui sera testé par les employés du groupe à partir de mars 2019 à Villeneuve-d’Ascq.

Auchan Minute, déjà très développé en Chine avec plus de 750 magasins dans le pays, arrive en France début 2019. En mars prochain, les quelque 3000 employés du campus de Villeneuve d’Ascq testeront le premier magasin « phygital » [contraction de « physique » et « digital », un magasin physique où les paiements se font en ligne, ndlr] de l’Hexagone.

« Pour l’instant, ce n’est qu’un test en interne, rappelle Olivier Louis, du service presse d’Auchan Retail France. Seuls les employés d’Auchan pourront y faire leurs courses. » Toutefois, si les tests sont concluants, un développement à l’échelle nationale sera envisagé.


Auchan Minute (vidéo de promotion publiée par Auchan)

Un nouveau modèle économique

Le fonctionnement est simple, et surtout, très économique pour l’enseigne. Des containers de 18m² en libre-service, sans aucun employé – sauf pour approvisionner les rayons. Le client doit être muni d’un smartphone pour s’identifier et entrer dans ce magasin du futur. Il fait ensuite ses courses normalement, en scannant les produits qui sont alors ajoutés à son panier virtuel, qu’il valide et paie en ligne. En cas de besoin, des conseillers à distance sont à disposition par écrans interposés.

D’après Auchan, c’est un gain de temps pour le consommateur et une réponse immédiate à ses besoins ; puisque les containers sont ouverts 7j/7 et 24h/24. Un modèle spécialement pensé pour les citadins pressés et au fort pouvoir d’achat : les rayons des Auchan Minute chinois comptent quelque 500 références en produits frais et en snacking.


ASKIP : bientôt des magasins sans personnel

Un fonctionnement très avantageux pour l’enseigne donc : si les consommateurs adhèrent au concept, c’est l’assurance d’une nette hausse du chiffre d’affaires. Quant à savoir si les économies de main d’œuvre auront un effet bénéfique sur le portefeuille des consommateurs, le groupe refuse de s’exprimer sur la question pour l’instant. Même son de cloche lorsqu’on évoque la possible fracture numérique avec les clients les plus âgés ou les plus modestes.

A l’époque du lancement à Shanghaï, le président exécutif d’Auchan Retail Chine annonçait : « Avec cette première mondiale, nous apportons aux consommateurs chinois, hyper connectés, une réponse en phase avec leurs comportements d’achat. » Reste à savoir si le tout-numérique fera mouche en France. « Effectivement, les besoins de consommations ne sont pas exactement les mêmes en France qu’en Chine », élude M. Louis.


Si un leader de la grand distribution comme Auchan se met à supprimer les caissiers, tout le monde devra suivre pour rester concurrentiel

« Les nouvelles technologies devraient être là pour aider l’humain, estime Ludovic Vinchon, délégué central Force Ouvrière chez Auchan France. Les concepts totalement autonomes menacent fortement les emplois, déjà précaires, des caissiers. » Le syndicaliste regrette également le manque de formation du personnel à ces nouveaux outils : « La direction ne fait rien pour accompagner les employés dans la transition numérique du groupe. Au lieu de transformer les emplois, elle va lentement les supprimer… »  Et les employés déqualifiés ou dont les emplois sont menacés risquent d’avoir des difficultés à retrouver un travail équivalent. « Si un leader de la grand distribution comme Auchan se met à supprimer les caissiers, tout le monde devra suivre pour rester concurrentiel, craint le syndicaliste. A terme, on va vers la disparition pure et simple du métier. »

Dans son communiqué de novembre 2018, qui annonce une restructuration globale, la direction d’Auchan Retail France indique que l’impact sur l’emploi se limitera « à la réduction d’une cinquantaine de postes, essentiellement d’encadrement, dans les fonctions d’appui ». Aussi, promet-elle, « toute personne dont le poste serait touché par cette réduction se verrait proposer un accompagnement complet et individualisé pour le maintien dans l’emploi. » Aucune mesure concrète n’a pour l’instant été mise en place.

Une réponse à la concurrence du marché

Pour le moment, le concept d’Auchan minute est surtout destiné aux centres-villes. « Mais c’est certain que ça aura un impact sur la façon de gérer les hypermarchés, prévient M. Vinchon. Sans parler de la menace sur les commerces de proximité. »

Le développement des containers connectés s’inspire du modèle d’Amazon et vise à anticiper sa concurrence sur le marché de la grande distribution. Depuis janvier 2018, les habitants de Seattle, aux Etats-Unis peuvent faire leurs courses chez Amazon Go, une supérette connectée. Cette fois encore, pas de caissiers ni de vendeurs, mais un système de reconnaissance faciale permet d’identifier les clients et leurs achats. Si ce concept est pour l’instant unique aux Etats-Unis, Amazon s’est allié à Monoprix pour proposer à ses clients parisiens « Prime » de faire leurs courses en ligne.

En plus du développement des containers connectés, le groupe Auchan a adopté une stratégie offensive sur le numérique. Un « projet d’organisation commerciale proche des habitudes des clients […] adaptées à leurs réalités locales et combinant les forces du commerce physique et digital » devrait être mis en place au premier trimestre 2019. Outre le test d’Auchan Minute, le groupe souhaite développer l’achat en ligne avec des services de drive ou de livraison à domicile. Clé de voute de la stratégie, le digital doit permettre « un accès facilité à l’offre » et « l’excellence du service », tout en permettant des économies de mains d’œuvre.

Par Noémie Leclercq (France 3)

Partagez

Facebooktwittermail

1 Comment

Add a Comment
  1. Au pontet me semble t-il, une chef de caisse avait dit » ça n’arrivera jamais »  » n’ayez pas peur pour votre travail » et oui ,mais bon FO l’avait déjà annoncé depuis longtemps. Courage a ceux qui devront partir ou aller en rayon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2012 - 2019 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet