Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Auchan Manosque : la Grande Transformation

Chers Camarades, chers Collègues,

 

Auchan Retail vient de valider la disparition à brève échéance de l’Hypermarché.

Prenant en compte les évolutions sociétales des populations, les Princes qui nous gouvernent orientent donc l’entreprise vers un nouveau modèle fondé sur la « festivisation » de nos existences.

La Grande Transformation

Mais qu’est-ce que la festivisation dans laquelle ils nous engagent ? A quels besoins répond-t-elle et qu’elles en sont les modalités ?

La festivisation du monde répond à cet impératif de débarrasser l’humanité du fléau de l’Histoire, cette interminable tapisserie d’erreurs. Car se tromper est un luxe que nous ne pouvons plus nous payer : nous n’avons plus les moyens que de nous offrir l’innocence.

Le Système Auchan consiste à présent, dans un vacarme de mots et de slogans, à s’identifier à toutes les tendances régressives de la modernité.

Substituer au désir de devenir un professionnel celui d’être « reconnu », supprimer la frontière entre le principe de plaisir (celui de l’enfance) avec le principe de réalité (celui de l’âge adulte).

Absorber le commerce, la vie des entreprises dans le divertissement, les animations, les clowneries.

Il leur faut intégrer nos pauvres existences dans « le cercle enchanté de la communion festive ».

Rien ne doit échapper à l’Hyper-festivisation et à la surenchère permanente sur les ruines du réel.

Le phénomène central de cette stupéfiante évolution de cette entreprise naguère connue pour ses positions plutôt conservatrices, est l’émergence de néo-Cadres, personnages qui ont remplacés les hommes qui connaissent leur métier par des hommes qui font la fête.

C’est pour les Princes qui nous gouvernent, la seule et dernière manière de faire tout court.  Et qu’importe ce que l’on fait : l’important, c’est de « fabriquer » encore quelque chose.

D’où leur nouveau slogan : « Détente et fête. Surtout fête ! ».

 Ce n’est pas qu’ils ne font rien, puisqu’ils font la fête. Et, de cette manière, la notion d’action négatrice du donné connaît une nouvelle existence parodique qui remplace avantageusement l’ancienne action disparue depuis longtemps.

C’est la mise en oeuvre de la liquidation d’une conflictualité mettant les rebelles en rapport avec autre chose que des menaces en carton-pâte. Il s’agit pour le Système Auchan d’inscrire l’aventure humaine sous le signe de la comédie plutôt que du tragique. Ils annoncent ainsi la disparition de la dialectique réelle.

Et Kojève de décrire la substance de l’ère post-historique si bien incarnée par les nouvelles-nouvelles orientations du Système Auchan :

« L’Histoire s’arrête, quand l’homme n’agit plus au sens fort du terme, c’est-à-dire ne nie plus, ne transforme plus le donné naturel et social par une Lutte sanglante et un Travail créateur. Et l’Homme ne le fait plus quand le réel donné lui donne pleinement satisfaction, en réalisant pleinement son Désir (qui est chez l’Homme un désir de reconnaissance universelle de sa personnalité unique au monde). Si l’Homme est vraiment et pleinement satisfait par ce qui est, il ne désire plus rien de réel et ne change donc plus la réalité, en cessant de changer réellement lui-même ». Alexandre Kojève. Introduction à la lecture de Hegel. Gallimard, 1947.

 Bien sûr, les adeptes du Système Auchan continuerons à vous expliquer : « Fin de l’Histoire ? Vous plaisantez ! Ne passons-nous pas une grande partie de notre temps à exercer notre créativité dans de merveilleuses innovations comme P’tits choux pop (0,95 € pièce) et à nous éclater dans de splendides chorégraphies ? ».

Ce qu’ils n’ont encore pas compris, c’est que cette festivisation est en réalité la nouvelle forme que prend aujourd’hui la domination.

Ceux et celles qui occupent les fonctions d’autorité ont habilement captés à leur avantage cette énergie et cette créativité afin de les absorber dans un système de consommation, d’interactivité, de communication et de pseudo-spontanéité où les dernières significations disparaissent.

Tout se dissout dans l’effervescence de la fête, c’est-à-dire dans l’étalage d’une « fierté » unanime d’où les individualités sont euphoriquement abolies.

Auchan Manosque : la fin de l’Hypermarché

Prenant en compte la fuite des clients vers des concurrents manifestement plus attractifs, la Direction a décidé de transformer son magasin en espèce de Drugstore où l’on se consacre à la cuisine (des chefs concoctent une vingtaine de plats chaque jour), aux sushis préparés au quotidien, et au Home-décoration qui font de chaque visite un moment de « courses plaisirs » où un parcours plus intuitif permet aux clients de jouer les Aventuriers.

« C’est une belle aventure qui commence » déclare notre nouveau Indiana Jones qui se félicite de la mobilisation de ses collaborateurs.

Une attention toute particulière est portée aux mamies de Manosque qui pourront venir déguster des viennoiseries accompagnées de cafés et de jus de fruits fraîchement pressés, confortablement installées sur la terrasse avec vue sur les pommiers et les Alpilles…

C’est autre chose que l’enfer de Bagnolet et de Cergy se dit Monsieur le Directeur…

Il est prévu des conférences sur l’œuvre de Jean Giono, des visites consacrées à la remarquable architecture militaire comme la Porte de la Saunerie et l’ancien château du Mont-d’Or ainsi que la découverte du vignoble environnant.

Il n’est plus question de Discount et de promotions, dynamiques dont ont pourtant bien besoin les victimes de la mondialisation. C’est la DG elle-même qui veut se désintoxiquer de ce qui leur apparaît désormais comme des pratiques d’un autre âge.

Pensez donc, prendre en compte les préoccupations de pouvoir d’achat des populations environnantes : c’est d’un vulgaire…

Les concurrents, eux, n’ont pas ces préventions, tout occupés qu’ils sont à tailler des costards aux Princes qui nous gouvernent. Ils ne pouvaient rêver mieux que ces renoncements.

Adieu l’Hypermarché à la Papa. Bienvenue au Magical Kingdom où tout n’est que sucre et que miel.

Un nouveau remodling est prévu après l’été qui permettra de déployer de nouveaux concepts comme les Après-midi Hip-Hop et l’atelier dédié à la fabrication des santons provençaux. Pour préparer un Noël lumineux et chaleureux dans notre si belle Provence.

La naïveté libertaire au service du cynisme libéral

PS : On ne voit pas bien l’utilité pour Auchan de « sponsoriser » l’article de  Haute-Provence info.com…  Sont-ils à ce point à court d’arguments ?

 

Dernière nouvelles : la fête également à V2 pendant que le Système Auchan fait disparaître les Artisans les uns après les autres !

FORCE OUVRIERE LBRE INDEPENDANT DETERMINE

HASTA LA VICORIA SIEMPRE

  • FO Auchan le Pontet et Vaucluse les lanceurs d’alertes.

6 Comments

Add a Comment
  1. Bonjour vous avez des nouvelle pour le taux valauchan et auchan retail

  2. au secours gerard ils sont devenus fou !
    il manque plus que de se planter une plume dans le cul et la
    perfection sera atteinte.
    quel bande de charlots.
    salut et fraternité
    le glaude

  3. C est pour montré comment les employés sont fières et content de travailler le dimanche en plus de la semaine dans cette belle et magnifique entreprise auchan la vie la vraie

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Salut Gooffy

      C’est exactement cela.

  4. Cà devient vraiment n’importe quoi !!! Bientôt les clients ne viendront plus comme autrefois pour faire leurs achats et profiter de bonnes promos.
    Ils viendront pour nous lancer des cacahuètes ,comme si nous étions des phénomènes de foire …

    1. Syndicat Force Ouvrière

      Salut leche,

      Oui, ils viennent pour nous voir organiser des spectacles et autres clowneries.

      Tu remarqueras que certains adeptes n’hésitent pas à trainer leurs enfants dans ces mascarades afin
      de les initier déjà à leur future condition : animateur chez EuropaCity !

      La Fin de l’Histoire, c’est justement la liquidation de tout réel afin de nous plonger dans le Magical Kingdom.

      Exactement comme l’a fait la Mairie de Paris en organisant une « virtualisation » des vacances au bord de mer : Paris Plage !

      Pour les Princes qui nous gouvernent, il faut engager au plus vite « La Grande Transformation » pour faire disparaître notre ancien métier
      de commerçants sous les flons-flons.

      Si cet été tu vas te balader du côté de Manoque, tu auras l’occasion de découvrir ce manège enchanté et de déguster un bon café sur la terrasse.

      Peut-être auront-t-ils démarrer les séances en matinée consacrées au Cinéma Italien des années 1950-1960. Rocco et ses frères, par exemple. Et Le Guêpard !

      Keep calm, leche. Vois-tu cette colère qui monte jour après jour du plus profond de nos provinces ?

      Les Oligarchies ont réussies à créer 5 millions de chômeurs et 9 millions de pauvres. Tout en détournant plus de 80 Milliards d’Euros sous forme d’Optimisation fiscale.

      Cette situation « pré-insurestionnelle » n’est pas sans rappeler ce qui se passait à Versailles avant 1789….

      La seule réponse face à cette abomination : le combat !

      Alors, Cher Camarade, au travail.

      Amitiés fraternelles
      FO Auchan Le Pontet et Vaucluse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet