Force Ouvrière - Auchan le Pontet et Vaucluse

- Un syndicat libre, indépendant, déterminé !

Article du site Avignews.com

Avignon/200 salariés d’Auchan-Le Pontet dénoncent leurs conditions de travail

A l’appel de FO, un grand nombre d’employés a manifesté ce matin devant l’entrée principale.

 

« Le feu couve à Auchan, les problèmes de souffrance au travail sont de plus en plus nombreux et c’est inadmissible. La direction d’Auchan France reste toujours sourde à ce jour à ces problèmes ». Jean-Luc Bonnal, secrétaire général de l’UD FO 84, a bien l’intention de se faire entendre, tout comme ses camarades qui étaient venus en nombre soutenir les employés de l’hypermarché Auchan Le Pontet. Aujourd’hui, ils étaient près de 200 en fin de matinée à manifester à l’appel du syndicat majoritaire FO devant l’entrée principale du magasin pour crier, au sens propre, leur mécontentement face à leurs conditions de travail et la pénibilité qui en découle selon eux. « On est là pour alerter l’opinion publique, les clients, pour qu’ils sachent dans quelles conditions nous travaillons ici », explique Stéphane Castaldi, délégué FO du magasin.

De plus en plus d’accidents de travail

« Depuis deux ans, les conditions se sont dégradées, tout comme le relationnel avec la direction et la DRH d’ailleurs, poursuit le syndicaliste. On manque aussi de matériel, comme voulez-vous travailler correctement avec un rythme de travail à la chaîne ?» Et son confrère Christian Crétier, secrétaire fédéral FGTA-FO, d’ajouter : «La mise en place du projet « efficacité opérationnelle » qui consiste à chronométrer les salariés dans leur fonction, est inadmissible. Cela rajoute du stress en plus, ce n’est pas possible. On veut de vraies négociations salariales et remettre le social au coeur de l’entreprise. »

En septembre 2010, la direction d’Auchan-Le Pontet avait été obligée par le TGI d’Avignon à faire procéder à une étude des risques psychosociaux par un organisme indépendant. Il en ressort une enquête réalisée par le cabinet d’études Technologia qui pointe notamment « l »existence d’une souffrance au travail porteuse de risques psychosociaux. »

« On pousse les gens à la dépression »

« On assiste aussi à une augmentation du nombre d’accidents de travail, (187 en 2009, et 210 en 2010). A ce rythme, on pousse les gens à la dépression», ajoute M. Castaldi. Et de dénoncer également les non remplacements en cas de congés payés ou d’absence maladie : « Très souvent ce sont les collègues en place qui pallient au manque : on peut demander à un responsable des surgelés par exemple de gérer le rayon des vins si le responsable de celui-ci est absent, alors que ce n’est pas son métier, et il ne peut gérer deux rayons à la fois ! »

Et de conclure : «Les relations avec la direction sont à ce jour inexistantes, il faut absolument trouver une solution, beaucoup d’entre nous sont en souffrance ! Il y a un vrai ras-le-bol général.

par So.M. le 13/01/2012 à 19:33

Source: www.avignews.com

1 Comment

Add a Comment
  1. BRAVO LES GARS LUTTEZ CONTRE LE CHRONOMETRAGE ON REVIENT A UN SIECLE EN ARRIERE

    DIDIER RASSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2012 - 2017 | Force Ouvrière - Auchan le Pontet